Destination Bulgarie

Bulgarie bulgaria rila monastère monastry serialhikers tour du monde world trip voyage alternatif autostop hitchhiking volontariat volonteering adventure aventure
traduction translationRien ne nous prédestinait à visiter la Bulgarie, et pourtant! Avec ses paysages montagneux, ses grottes, ses lieux insolites, ses traditions et l’hospitalité des Bulgares… Tous les éléments étaient réunis pour que l’on s’y sente (très) bien! Et si vous vous laissiez tenter, vous aussi, par un séjour en Bulgarie?  😉 
 


Accès rapide:

 

Que faire en Bulgarie?

  • Ville

Plovdiv, la capitale culturelle

Capitale européenne de la Culture en 2019, Plovdiv rassemble des siècles d’histoire et de mixité sociale pour un résultat détonnant: des maisons de la Renaissance Bulgare élevées sur un stade antique, un quartier des artistes formé aux pieds de grandes demeures bourgeoises, des installations modernes s’entremêlant aux vestiges du passé. Coup de cœur assuré!

  • Nature
  • Animaux

Dancing bear park

Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering bansko ours bears park

Quel plaisir de voir Bobby et ses compères barboter dans leur bassin! Car au Dancing Bear park, les anciens ours dansant (des ours capturés, torturés et éduqués à se mouvoir au son d’un instrument) ont droit à une seconde vie… Dans un parc de 11 hectares, entretenu conjointement par le gouvernement bulgare, les fondations 4 Paws et Brigitte Bardot!

  • Patrimoine
  • Insolite

Le saviez-vous?

# « Mersi »

La première chose qu’un français remarquera en Bulgarie, c’est l’emploi du mot « merci » (Mersi en bulgare). Il faut dire qu’à la Renaissance Bulgare (19e siècle), beaucoup de nobles envoyaient leurs enfants étudier à Paris!
 

# Glagolica, l’ancêtre de l’alphabet cyrillique

Vous pensiez que l’alphabet cyrillique était une invention russe? Détrompez-vous! Cet alphabet aurait été crée vers la fin du 9ème siècle par des disciples de saint Cyrille, un évangélisateur des peuples slaves. Il découlerait de l’ancien grec et de l’alphabet glagolitique (Glagolica), utilisé par les saints Cyrille et Méthode.
 

# Mot de la chance

Vous prendrez bien un café? Ne soyez pas étonné si la serveuse vous rapporte votre tasse avec un petit mot enroulé… Non, il ne s’agit pas de son numéro de téléphone personnel, mais d’un mot de la chance, pour bien commencer votre journée!
 

# Des casinos partout

Il n’y a pas que dans les films de « James Bond, l’agent 007 » que l’on trouve des casinos: en Bulgarie aussi! On a d’ailleurs arrêté de les compter, après avoir remarqué qu’il y en avait un dans chaque ville.
 

# Des mouvements de tête inversés

Si je vous dis « non », attendez-vous à me voir secouer la tête de droite à gauche puis de gauche à droite. En revanche, si vous voyez un Bulgare secouer sa tête de cette façon, cela voudra dire… « Oui »! On doit bien l’admettre, cette inversion des signes de tête par rapport à nos propres codes culturels nous a bien déroutés les premières fois: on a vraiment cru que les Bulgares étaient désagréables, alors qu’ils sont tout le contraire!
 

# De la vaisselle en terre cuite

En Bulgarie, vous ne pourrez pas passer à côté de pots et autres plats en terre cuite, finement décorés avec des motifs dont seuls les Bulgares ont le secret. Dans la cuisine bulgare, il existe d’ailleurs un plat uniquement servi dans un pot de terre cuite: le Gyuvetch!
 

# Quand la mort frappe aux portes

Un décès dans la famille? Soyez sûr que l’avis de décès sera affiché en bonne et due forme sur la porte d’entrée de la maison, à la vue de tous les passants.  Ne soyez donc pas surpris par la quantité d’affiches lors de votre ballade en ville!
 

# Martenista: suivez le fil rouge!

Au 1er Mars, les bulagres fêtent l’arrivée du printemps en confectionnant des rubans, des poupées et des bracelets de fils blanc et rouge (parfois vert, pour rappeler les couleurs du drapeau bulgare!). Les rubans sont ensuite accrochés un peu partout – barrières, bancs, réverbères – mais surtout aux arbres, dès que la personne y voit un oiseau s’envoler!

 

 

Visiter avec un petit budget

Avec un budget moyen de 1,50€/jour/personne, notre séjour en Bulgarie s’est avéré l’un des plus économiques de notre voyage à travers l’Europe. Voici comment nous avons procédé:
  • En utilisant l’autostop. Si vous avez suivi nos aventures, inutile de vous dire que l’autostop en Bulgarie est une pratique répandue et sûre! Si toutefois vous vous sentez à l’aise dans la langue bulgare, il existe plusieurs groupes Facebook de covoiturage pour se déplacer entre deux villes (recherchez les groupes nommés Пътуващи Бургас – София и обратно). 
  • Grâce au volontariat et à l’hospitalité locale. Nous n’avons eu aucun mal à trouver une mission de volontariat en auberge de jeunesse durant la pleine saison: il faut dire que les touristes viennent en masse se détendre sur les bords de la Mer Noire! Mais plus que cette mission de volontariat, nous avons été agréablement surpris par l’hospitalité bulgare!  🙂 
  • En achetant local. En se fournissant dans les petites épiceries ou auprès de vendeurs ambulants, on réalise de très grosses économies niveau nourriture. Les fast-food locaux représentent également une bonne alternative économique!

 

 

Nos coups de coeur

Voilà! Il est temps pour nous de refermer le chapitre « Bulgarie ». Mais nous n’allons pas vous laisser comme cela: il faut bien que nous partagions avec vous nos coups de cœur! Alors, qu’avons-nous adoré en Bulgarie?
 
Avez-vous déjà été en Bulgarie? Quels sont vos coups de cœur? 

 

Retrouvez tous les articles sur la Bulgarie

 
*Article rédigé d’après notre expérience personnelle uniquement*
Vous avez aimé? Commentez, partagez, ou bien suivez nos aventures :)
  • 1
    Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × quatre =