Destination pays de l’ex-Yougoslavie

DSC02737-Modifier Destination pays de l'ex-Yougoslavie Bosnie-Herzégovine Croatie Destinations Europe Kosovo Monténégro Serbie Slovénie  ex-Yougoslavie Balkans
world-flags-globe-final Destination pays de l'ex-Yougoslavie Bosnie-Herzégovine Croatie Destinations Europe Kosovo Monténégro Serbie Slovénie  ex-Yougoslavie Balkans
Pendant 5 mois nous avons traversé la plupart des pays que comptait l’ex-république fédérative de Yougoslavie à savoir la Slovénie, Croatie, Monténégro, Bosnie-Herzégovine, Serbie et Kosovo (nous avons malheureusement manqué la République de Macédoine). Si la mort du leader Tito et les guerres d’indépendance de chaque fédération ont fait volé en éclats la Yougoslavie en 1992, il n’en reste pas moins, 25 ans après, un ensemble de pays divisés mais très proches par leur culture, leurs langues et leur histoire commune.
 
Accès rapide:

Nos conseils par destinations

DSC09199-Modifier Destination pays de l'ex-Yougoslavie Bosnie-Herzégovine Croatie Destinations Europe Kosovo Monténégro Serbie Slovénie  ex-Yougoslavie Balkans
DSC09561-Modifier Destination pays de l'ex-Yougoslavie Bosnie-Herzégovine Croatie Destinations Europe Kosovo Monténégro Serbie Slovénie  ex-Yougoslavie Balkans
DSC01310-Modifier Destination pays de l'ex-Yougoslavie Bosnie-Herzégovine Croatie Destinations Europe Kosovo Monténégro Serbie Slovénie  ex-Yougoslavie Balkans
DSC01440-Modifier Destination pays de l'ex-Yougoslavie Bosnie-Herzégovine Croatie Destinations Europe Kosovo Monténégro Serbie Slovénie  ex-Yougoslavie Balkans
DSC02381-Modifier Destination pays de l'ex-Yougoslavie Bosnie-Herzégovine Croatie Destinations Europe Kosovo Monténégro Serbie Slovénie  ex-Yougoslavie Balkans
DSC02970-Modifier Destination pays de l'ex-Yougoslavie Bosnie-Herzégovine Croatie Destinations Europe Kosovo Monténégro Serbie Slovénie  ex-Yougoslavie Balkans

 

Le saviez-vous?

# Un passé commun

La Yougoslavie, cela vous dit quelque chose? Jusqu’au début des années 90 la Slovénie, Croatie, Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Serbie, Kosovo et République de Macédoine ne formait qu’une seule entité. Nous ne vous ferons pas de cours sur l’histoire de la Yougoslavie et les raisons de sa disparition : si cela vous intéresse, on vous redirige vers la page wikipedia ou si vous désirez approfondir le sujet, il existe un documentaire disponible sur Youtube expliquant la chute de la Yougoslavie.

 

# Tito, le leader bien-aimé

La Yougoslavie est connue pour avoir été dirigée par un puissant homme politique, Josep Tito. Appliquant d’abord un régime communiste puis socialiste, le leader Tito dirigeait d’une main de fer les différents états de la Yougoslavie, faisant emprisonner ses opposants ou tout homme pratiquant ouvertement une religion. Malgré ce manque de libertés, les yougoslaves vivaient de manière prospère et tout à fait pacifique: tout le monde avait un travail, une maison, assez de richesses pour s’acheter ce qu’il voulait. La mort de Tito, vécue comme un jour de deuil national, réveilla les pensées nationalistes dans chaque état, précipitant inévitablement la chute de la Yougoslavie…

 

# Des relations sous tension

Lors de notre périple, nous avons ressenti encore beaucoup de tensions et de rancœurs chez les gens: entre serbes et croates, entre bosniaques et croates (à l’image de Mostar), entre serbes et bosniaques (après le siège de Sarajevo et les évènement de Sebrenica), entre serbes et kosovar-albanais… Sans oublier les tensions entre la Serbie et l’OTAN, suite aux bombardements violents de Belgrade en 1999 – seule « méthode » trouvée pour faire cesser les conflits au Kosovo… Nous ne sommes pas experts, mais une chose nous a clairement frappés: selon les pays, un même fait historique est présenté de manière totalement différente dans les manuels scolaires d’histoire (chiffres faussés, troncatures, point de vue subjectif). Cette manipulation de l’éducation, entretenue par les pouvoirs politiques, entretient indéniablement une haine de l’autre, des sentiments d’injustice et encourage les combats nationalistes…
 

# Les trois pères

Si en France nous attendons l’arrivée du Père Noël dans la nuit du 24 au 25 décembre, les Slovènes, eux, fêtent non pas un mais 3 pères! Le premier est fêté le 6 décembre, il s’agit de Saint-Nicholas accompagné d’anges et de monstres nommés les parkeljni qui s’occupent des « mauvais enfants ». Viennent ensuite le Père Noël dans son costume rouge, coutume empruntée aux pays de l’ouest et le Père Givre le 1er de l’an, coutume empruntée aux russes au temps du communisme… Les cadeaux peuvent donc être offerts au choix le 6, le 25 décembre ou le 1er de l’an – ou les trois à la fois!

 

FunwithYougo Destination pays de l'ex-Yougoslavie Bosnie-Herzégovine Croatie Destinations Europe Kosovo Monténégro Serbie Slovénie  ex-Yougoslavie Balkans
Fun with ex-Yougoslavia

 

 

*Article rédigé d’après notre expérience personnelle uniquement*
 
Share this!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar