Road Trip: Bulgarie, Istanbul – Newsletter #6

Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering bulgaria bulgarie newsletter istanbul

traduction translationBonjour, Hello, Ciao, Dober dan, Dobar dan, Mirëdita, Geai sou, Dobeur dén, Merhaba! Bienvenue dans notre série de newsletters qui retrace, chapitre par chapitre, notre grande aventure en autostop. Bonne lecture!

 

Changement de plan

Nous terminions notre dernière Newsletter en vous disant que nous avions (enfin!) quitté la Grèce pour la Bulgarie, un choix fait à la dernière minute – notre premier plan était d’aller directement en Turquie, mais à cette époque il faisait si chaud dans la région (30 ° C à 40 ° C) que nous ne pouvions pas imaginer faire de l’auto-stop en plein soleil en Turquie. Premier arrêt en Bulgarie: Bansko, une station de ski remplie d’hôtels et de restaurants complètement vides pendant la haute saison! Alors, pourquoi avoir choisi Bansko? Nous ne savions rien à propos de la Newsletter #6 - Bulgarie, Istanbul Serial Hikers jul&gaux adventure travel slow alternative hitchhiking couchsurfing workaway dancing bear park Bulgarie, mais Bansko n’était pas si loin de la route principale reliant la Grèce à Sofia, et Rob (un ancien voyageur britannique exceptionnel!) a accepté de nous héberger sans limite de temps. Après nos derniers jours sans plans fixes à Halkidiki, c’était un vrai moment de repos pour nous! De Bansko, nous avons beaucoup aimé découvrir les alentours: nous avons fait une belle randonnée dans les montagnes de Pirin, nous avons visité le parc Dancing Bears, nous avons été invités par un de nos chauffeurs à essayer sa dernière production de miel et surtout nous nous sommes relaxés. sources d’eau! 😎 C’était super, mais le voyage doit continuer…
 

Après Bansko, nous sommes revenus sur la route principale de Sofia et avons même fait un petit détour par le monastère de Rila (un grand monastère orthodoxe de l’UNESCO), et ce grâce à la facilité de l’auto-stop en Bulgarie. Nous sommes arrivés à Sofia en fin d’après-midi, sous la pluie, mais heureusement pour nous, nous avons eu un hôte pour une nuit là-bas qui nous attendait et cuisinait une délicieuse soupe de tomates bulgares. Nous n’avons pas perdu de temps à Sofia parce que notre demande de bénévolat dans une auberge de Burgas a été acceptée sous condition – à venir le plus tôt possible! Donc, le lendemain matin, nous avons rejoint la tournée gratuite de 2 heures de Sofia, emballé nos sacs et quitté la capitale bulgare par métro pour se tenir à l’entrée d’une autoroute, direction Plovdiv / Burgas. Nous avons trouvé très facilement une voiture pour nous déposer plus de 200km plus loin, à Plovdiv, où un autre type a accepté d’héberger pour une nuit (nous nous sommes promis de visiter Plovdiv plus tard, comme tout le monde nous le recommande!).

 

Auberge et restaurant à l’oeil

Une famille de restaurateurs nous a offert l’hospitalité et de délicieux plats traditionnels bulgares…

Pas besoin de vous dire comment il était facile d’atteindre Burgas où nous avons séjourné environ 3 semaines dans une auberge! Accueillir de nouveaux clients, nettoyer, préparer le petit déjeuner: ici
étaient nos tâches quotidiennes (très nouveau pour nous, mais ça en valait vraiment la peine car nous avons passé un très bon moment et fait beaucoup de nouveaux contacts parmi les clients!). Nous avons également profité de nos jours de repos pour visiter la côte de la mer Noire, en commençant par Nessebar et Varna où nous avons été accueillis par Angel, un drôle de fruitarien, dans la villa de ses parents avec piscine et vue sur la mer. Nous avons également retrouvé Anthony, un ex-collègue de Julien en vacances à Varna! Nous avons trouvé Sozopol définitivement plus belle et plus calme que Nessebar. Nous avons également eu la chance d’être accueilli à Lozenets par Gergana et sa famille, des restaurateurs qui nous a offert chaque jour de délicieux plats traditionnels bulgares
😋
 
 
Newsletter #6 - Bulgarie, Istanbul Serial Hikers jul&gaux adventure travel slow alternative hitchhiking couchsurfing workaway sinemoretsPlus que des repas gratuits, notre séjour à Lozenets nous a permis de visiter la Bulgarie du Sud et des petits villages où les touristes ne viennent jamais… Nous avons même marché 3 heures, perdus au milieu de nulle part, pour rejoindre l’embouchure de la rivière Veleka: un lieu incroyable où une petite bande de sable sépare l’eau salée de la tumultueuse mer Noire de l’eau douce de la tranquille Veleka. Nos derniers jours à Bourgas ont été à moitié éreintants, à moitié relaxants – heureusement nous avons pu profiter de ces derniers pour nous détendre aux bains de sel et de boue 😉
 

De l’ULM-stop!

Nous ne nous attendions pas à voler en ULM gratuitement, grâce à notre hôte!…

Newsletter #6 - Bulgarie, Istanbul Serial Hikers jul&gaux adventure travel slow alternative hitchhiking couchsurfing workaway burgas mud bath saltedNous savions déjà que notre aventure était pleine de surprises, mais nous n’avions pas deviné qu’elle prendrait un tour si soudain en Bulgarie: Julien a réussi à se connecter avec Rositsa, une voyageuse de Kazanlak, dont la famille possède une vieille maison de campagne. Que voulons-nous dire par vieille maison? Et bien une maison sans salle de bain, avec toilettes dans l’arrière-cour… En échange de s’occuper du grand jardin, ils nous ont donné les clés et nous ont permis de garder les légumes du jardin pour nos repas! Jusqu’à présent, c’était plus que suffisant pour nous – comme nous avons visité tous ce que nous voulions voir: Buzludhza (un ancien QG communiste, abandonné depuis 25 ans), Grottes de Devetachka (où Expandables 2 a été tourné), les cascades de KrushNewsletter #6 - Bulgarie, Istanbul Serial Hikers jul&gaux adventure travel slow alternative hitchhiking couchsurfing workaway buzludhza urbex urban exploration communistuna, Veliko Tarnovo, le monastère de Dryanovo monastry, Shipka (la vallée des Rois Thraces)… pour un total de 700km parcourus, seulement en autostop! Mais le moment le plus inattendu est à venir: le père de Rositsa est un pilote d’ULM qui doit prendre son avion pour un grand festival local. Et devinez quoi? Il m’a emmenée avec lui pour décoller de l’aéroport local au crépuscule! Julien a eu droit à son expérience de vol le lendemain, alors que le festival battait son plein! C’est l’une de nos expériences les plus mémorables depuis le début de notre voyage!!😄
 

Reçus comme des sultans

De retour sur Terre, nous avons quitté cette adorable famille pour faire du stop à Plovdiv – rappelez-vous, la belle ville que nous avons promis de visiter… Nous avons été hébergés dans une auberge vide / centre d’art en rénovation quatre jours – le temps pour nous reposer, visiter et prépare notre prochaine grande étape: la Turquie!

Et quel grand pas: nouveau continent, nouvelle culture, et 1 jour pour atteindre Istanbul depuis Plovdiv en faisant du stop – environ 400km de distance à faire, et une frontière à franchir! Même si l’auto-stop était assez facile en Bulgarie, et aussi en Turquie où les chauffeurs routiers n’ont pas hésiter à s’arrêter pour nous, la frontière nous a pris un temps considérable à traverser à pieds… Mais nous sommes finalement arrivés en fin d’après midi dans la partie ouest d’Istanbul, où Selma notre premier hôte nous a retrouvé. Pour l’anecdote, nous avions posté quelques jours auparavant un voyage public pour Istanbul sur le site Couchsurfing, et tant d’hôtes potentiels nous ont contactés que nous avions dû choisir! 😲

Nos premiers jours à Istanbul ont été incroyables: nous avons été reçus comme des rois (ou sultans devrait-on dire? 😀), traités d’une manière que nous n’avions jamais ressentie auparavant… Tout ce que nous pouvons dire, c’est que notre séjour en Turquie a pris un très bon départ! De la partie ouest, nous avons visité le vieil Istanbul (Agia Sophia, Mosquée Bleue, Mosquée Suleyman, Grand Bazar…) avant d’être hébergés à Besiktas, un quartier très jeune et animé. Ici, nous avons été accueillis par Nuria, une Espagnole rencontrée lorsquee nous travaillions à l’auberge de Burgas! Vous a-t-on dit que nous nous sommes fait plein de contacts là-bas? Après cela, nous avons finalement pris un ferry pour traverser le Bosphore et terminer du côté asiatique, à Uskudar d’abord où nous avons été accueillis pendant 2 nuits par Murat, puis à Pendik, notre dernière étape à l’extrême est d’Istanbul avant de repartir en auto-stop vers Bursa. Une semaine à Istanbul était sûrement trop court pour tout savourer et rencontrer tous ceux qui voulaient nous voir… Mais nous avons eu tellement d’excellentes expériences pour nos premiers jours en Turquie que nous avons décidé d’en voir, mais surtout d’en savoir plus sur ce pays!…

 

Inscris-toi à nos emails pour ne pas rater les prochains épisodes!

Newsletter SerialHikers roadtrip voyage world trip adventure hitchhiking couchsurfing workaway alternative backpackers

 
 
 
 
 
 
* Article rédigé selon notre expérience personnelle uniquement *
Vous avez aimé? Commentez, partagez, ou bien suivez nos aventures :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *