La boucle des grandes villes d’Iran

0 Partages

Lorsqu’on dispose d’un temps limité pour visiter l’Iran, la boucle des grandes villes d’Iran reste une option très judicieuse: elle permet de découvrir les grandes métropoles de l’ancien empire perse – des villes reconnues pour leur histoire, leur charme, et les nombreuses attractions qu’elles offrent! Lors de notre traversée d’Iran, nous n’avons pas manqué de nous arrêter dans les principales villes iraniennes de la boucle: un choix suprenant au départ, pour nous qui n’aimons pas les itinéraires tout tracés, mais un choix que nous návons pas regretté!


Kachan, la cité des traditions

Premier arrêt de la boucle des grandes villes d’Iran à Kachan, où notre conducteur nous dépose devant le jardin de Fin (un beau jardin paysager fortifié, résidence favorite de souverains perses). Pour nous qui ne sommes pas très musée, ce fut une agréable surprise! Nous reprendrons la route dans l’après-midi direction le centre de Kashan – ou plus précisément le centre-ville historique de Kashan, où nous nous sommes volontairement perdus dans les petites rues… pour notre plus grand bonheur!
À l’approche du coucher de soleil, la ville a commencé à s’animer; et on a adoré déambuler malgré la foule dans
le vieux bazar pour découvrir, un peu au hasard des passages, de vrais chefs d’œuvre architecturaux – tels que la coupole marchande de Amin od-Dowleh; les nombreuses mosquées, arcades et réservoirs d’eau reliés au bazar. Clou du spectacle: en entrant dans la mosquée principale Agha Bozorg, un imam passionné et parlant très bien anglais nous a proposé une visite guidée totalement gratuite et improvisée! Et pour cloturer cette journée en beauté, nous avons campé dans le parc Mellat – après avoir été invités à boire le thé par une famille iranienne en train de pique-niquer. La vue depuis les ruines de la forteresse et sur les toits des anciennes demeures de marchands (Historical houses) au petit matin nous a définitivement fait craquer pour Kashan! 

SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly taarof tradition choc cuturel grandes villes Iran
Détails sur le sanctuaire de Darb Zanjir

Ispahan, la cité décadente

Deuxième arrêt, et pas des moindres: Ispahan, surnommée « la moitié du monde ». On attendait beaucoup de cette visite, peut-être un peu trop: la cité, qui devait être autrefois très prospère, a perdu un peu de sa superbe… Il faut dire que lorsque nous sommes arrivés, le lit de la rivière Zayandeh était complètement à sec, et beaucoup de nouvelles constructions venaient de s’ajouter au paysage urbain – des constructions qui n’avaient aucun charme, rien d’historique… On s’est quand même consolés en errant le long de la place Naghsh-e Jahan, avant de traverser le majestueux pont Si-o-se pol et de s’arrêter pour admirer les vieilles églises arméniennes dans le quartier arménien Jolfa – où une famille arménienne nous a invités à partager leur déjeuner et à déguster du vin qu’ils fabriquent chez eux, en toute légalité!

SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly Esfahan Isfahan bridge Sioseh Pol grandes villes Iran
Le légendaire pont Si-o-se pol (le pont aux 66 arches)

Yazd, la ville oasis

Yazd ne fait pas exception à la beauté des grandes villes historiques d’Iran construites aux portes du désert: outre son imposante mosquée principale (Jame mosque), on y trouve d’autres pépites comme la mosquée d’Amir-Chakhmagh, les vieilles maisons d’adobe, la prison d’Alexandre et le réservoir du Khanat. Il ne nous en pas fallu beaucoup plus pour être totalement conquis!

SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly yazd mosque grandes villes Iran
La mosquée d’Amir-Chakhmagh

Au bout de la boucle des grandes villes d’Iran, la ville rose de Chiraz

SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly Chiraz Shiraz pink mosque mosquée rose choc culturel grandes villes Iran
Mosquée rose, Iran

On avait hâte de visiter Chiraz, tant les gens nous en avait vanté sa beauté. Et nous n’avons pas été déçus du voyage! En entrant dans le centre de Chiraz, tout a attiré notre oeil: les jardins colorés, la lumière traversant les vitraux de la mosquée “rose” Nasir-ol-Molk au petit matin, le scintillement des mosaïques de la mosquée Shah Cheragh, la beauté de la place Saraye Moshir au cœur du bazar Vakil avec son architecture fine et détaillée… Cela n’est donc pas surprenant si Chiraz se retrouve en couverture des guides de voyage, et comme destination touristique populaire parmi les grandes villes d’Iran! Seul petite ombre au tableau: certes, Chiraz est belle, magnifique même, mais le tourisme de masse en vient malheureusement à gâcher son charme…

En savoir plus sur l’Iran:

* Article rédigé d’après notre expérience personnelle *

0 Partages
Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *