L’étrange forêt submergée du lac Kaindy – Kazakhstan

backpacking Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering Kazakhstan Kaindy Lake lac sunken forest forêt immergée camping
world-flags-globe-translationEn arrivant dans le Sud du Kazakhstan, une chose nous a frappée: les interminables steppes arides venaient de faire place à d’immenses montagnes aux pentes vertes et sommets enneigés. Nous nous réjouissions déjà à la vue de cette chaîne montagneuse – il faut dire que la randonnée est notre passion; et la montagne, notre terrain de prédilection! Nous n’avons pas perdu de temps et demandé conseil aux locaux: “quoi voir dans les environs?” “connaissez-vous de belles randonnées?” On nous a cité plusieurs noms, montré des images, pointé du doigt des endroits sur une carte. Parmi eux, Kaindy – une forêt d’épicéas submergée dans un lac d’altitude, dont la particularité éveille notre curiosité. C’est décidé, nous irons visiter le lac Kaindy!
 

Un lac pas comme les autres

backpacking Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering Kazakhstan Kaindy Lake lac sunken forest forêt immergée campingPour comprendre comment des épicéas ont pu se retrouver engloutis sous l’eau, il faut connaître l’histoire de Kaindy: en 1911, un séisme de magnitude 7.7 secoua la région, provoquant des glissements de terrain. Résultat: un barrage artificiel se forma, retenant les eaux de la rivière Kaindy et immergeant totalement les troncs des épicéas déjà présents. Si plus d’un siècle plus tard, les épines et troncs des arbres sont toujours visibles et intacts, c’est parce que l’eau froide de la rivière (pas plus de +6°C!) les conserve!

Le jour de notre visite à Kaindy, nous avons suivi le chemin autour du lac et découvert un superbe panorama sur le lac – à moins de 10 minutes du rivage, en montée. De là, il est même possible d’apercevoir les branches épineuses des épicéas submergés à travers l’eau translucide du lac Kaindy! Un spectacle plutôt envoûtant, entre le bleu turquoise de l’eau et ces étranges troncs fantômes – que beaucoup comparent à des mâts de bateaux naufragés…

 

Une nuit pas comme les autres: camper au lac Kaindy

Camper au bord du lac, c’est possible? Bien sûr, et c’est même ultra-conseillé! Imaginez un peu la vue, en ouvrant votre tente au petit matin…

backpacking Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering Kazakhstan Kaindy Lake lac sunken forest forêt immergée camping

… n’est ce pas pas merveilleux? 🙂 
 
Et si vous souhaitez passer une nuit parfaite au lac Kaindy, voici quelques conseils qui pourront vous être utiles:
  1. Si l’été (juin à septembre) représente la période idéale pour camper en montagne, n’oubliez pas qu’en altitude… les nuits sont fraîches (entre 0°C et +5°C en moyenne)! Emportez des vêtements chauds avec vous; vous pourrez toujours les retirer pour bronzer la journée au bord du lac!  😉
  2. Vous pouvez planter votre tente directement sur le rivage: le sol est plutôt malléable, idéal pour enfoncer les piquets, et cerise sur le gâteau: nous avons même trouvé une plateforme naturellement plate pour y planter notre tente!
  3. Allumer un feu est en théorie interdit – en théorie seulement, car lorsque nous sommes arrivés nous avons remarqué plusieurs foyers de feu éteints. Nous ne nous sommes pas gênés pour allumer un feu dans un des foyers déjà existants (en respectant les règles basiques de sécurité, comme se tenir à l’écart de la forêt).
  4. Une aire de pique-nique aménagée (table et bancs abrités) et des toilettes sèches sont mis à la disposition des campeurs!
  5. L’eau du lac étant (très) froide, la baignade dans le lac n’était pas au programme. En revanche, en longeant le lac, on a pu trouver facilement une source d’eau: un point idéal pour remplir ses bouteilles d’eau (eau potable) et se doucher sommairement!
  6. Si vous êtes petit budget (ou si vous préférez pique-niquer), faites vos provisions de nourriture à Saty. Bien qu’il y ait un restaurant traditionnel en yourte à côté du parking, on a préféré se régaler au coin du feu!
  7. Prévoyez un petit extra pour la tente: en plus d’un droit d’entrée, vous devrez vous acquitter de 750 Tenge par tente. Conservez bien le reçu: il pourra vous être réclamé en repartant!

 

 

chronometre
1 nuit (idéal)
Informations: lac Kaindy, 12 kilomètres depuis le cimetière du village de Saty.
Droit d’accès: 740 Tenge/personne + extra de 750 Tenge/tente (ticket à conserver).
Route non goudronnée (piste), avec passage de rivière à prévoir.
Accessible en 4×4 (taxi ou location) ou en autostop!

 

* Article rédigé d’après notre expérience personnelle *

Vous avez aimé? Commentez, partagez, ou bien suivez nos aventures :)
  • 6
    Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *