Macao, le petit Portugal caché derrière les casinos

0 Partages

À Macao, il n’y a pas que d’imposants casinos: la ville que l’on surnomme le « Las Vegas chinois » est en réalité une ancienne colonie portugaise… Et forcément, 400 ans d’occupation, ça laisse des traces! On a donc pris plaisir à visiter le Macao historique, arpenter des ruelles pavées au nom portugais, visiter des églises et des maisons bourgeoises, déguster de délicieux Pasteis de Nata… On te fait découvrir tout ça?


Informations utiles:
 

Toutes les attractions de la ville sont gratuites, libres d’accès: une bonne raison pour en profiter!

Comme à Hong-Kong, le coût de la vie à Macao n’est pas donné. Étant hébergés sur Hong-Kong (nous n’avons malheureusement pas trouvé d’hôte disponible à Macao), nous avons visité Macao deux fois en journée, et n’avons rien dépensé sur place. Pour t’éviter des frais de change avec les Pataca (monnaie locale), pense à payer sur place avec ta carte sans frais ou à ramener de quoi pique-niquer si tu loges sur Hong-Kong!

Pour se déplacer gratuitement à Macao, utilise les navettes gratuites mises en place par les casinos! Pour avoir visité deux quartiers de Macao, voici nos suggestions de navettes à prendre:

  • depuis l’immigration (en venant de Hong-Kong par le pont), prend la navette jusqu’au Ferry terminal
  • depuis le Ferry terminal:
    • navette jusqu’à l’hôtel Grand Lisboa puis marche pour visiter le centre historique
    • navette jusqu’au casino Galaxy Hotel puis marche pour visiter le vieux village de Taipa

Le centre historique

Les Maisons traditionnelles

Coup de coeur

La Maison de Lou Kau

On commence notre tour du Macao historique avec la visite de la Maison de Lou Kau (Lou Kau Mansion). Construite vers 1889, cette maison de briques d’un étage nous émerveille déjà: malgré son style architectural chinois, on reconnaît d’un coup d’œil les petites touches d’inspiration portugaise – comme le treillage d’une fenêtre tout en céramique vert jade ou les vitraux des volets du premier étage. 

SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly macao macau

La Maison du Mandarin

Une autre maison traditionnelle à ne pas manquer est la Maison du Mandarin (Mandarin’s House). Un peu plus ancienne que la maison de Lou Kau (elle aurait été construite avant 1869), elle est aussi beaucoup plus vaste: on y trouve plusieurs maisons articulées autour de cours arborées, une succession d’arches et de fenêtres lambrissées, des panneaux en nacre et des grandes pièces ouvertes, contenant du mobilier ancien chinois.

SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly macao macau mandarin house maison
SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly macao macau mandarin house maison
SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly macao macau mandarin house maison

Tak Seng On Pawn shop Museum

Sur la grande avenue Almeida Ribeiro, arrête-toi au Pawn Shop Museum: il s’agit d’un très ancien Mont de Piété (organisme de prêt sur gage). Les habitants de Macao y venaient déposer leurs biens de valeur contre de l’argent; on peut d’ailleurs voir tous les coffres-forts anciens servant au stockage dans l’arrière boutique, désormais ouverte au public. En souvenir de notre visite, nous avons même tamponné gratuitement nos papiers au niveau des bureaux, à l’entrée du Pawn Shop!

Rua da Felicidades

SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly macao macau

On continue notre visite avec un tour dans la Rua da Felicidades – ou rue du bonheur, en français. Un nom plutôt bien trouvé pour cette rue aux échoppes avec leurs portes rouge vif; qui cachaient autrefois des salons de jeux d’argent, des bars mais surtout des maisons closes!…  Aujourd’hui, l’ambiance « Red district » de cette rue a complètement disparue au profit du tourisme: ça se bouscule un peu pour Instagrammer les portes rouges, faire du shopping dans les nombreuses boutiques à souvenirs ou déguster un plat de noodles dans un des petits resto chics! 

Les lieux culturels

Coup de coeur

Le jardin de la bibliothèque de Sir Robert Ho Tung

Après avoir fui la foule de touristes massé dans la Rua da Felicidades, on déniche avec surprise un formidable havre de paix: le jardin de la Bibliothèque publique de Sir Robert Ho Tung. Accessible par l’ancienne villa transformée en bibliothèque et niché entre plusieurs petits immeubles d’habitation où se mêlent les climatiseurs et les rangées de linge qui sèche au balcon, cet oasis insoupçonné nous a permis de nous reposer à l’ombre, mais surtout au calme. Si nous n’avions pas été pressés par le temps afin de retourner sur Hong-Kong le soir-même, nous aurions sans doute fini notre journée là, assis sur un banc, un livre à la main…

SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly macao macau jardin bibliotheque
Jardin de la Bibliothèque publique
SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly macao macau theatre theater dom pedro
Théâtre Don Pedro V

Le théâtre Dom Pedro V

À quelques pas de la Bibliothèque, se trouve le théâtre Don Pedro V: un théâtre de style néo-classique, édifié par les portugais en 1860, et très reconnaissable avec sa façade verte et son immense banyan. Comme pour les autres monuments historiques de Macao, l’accès est libre, gratuit: on a logiquement profité de l’occasion pour visiter l’intérieur du théâtre et observer, depuis le balcon surplombant la salle et ses rangées de sièges rouges, un groupe de musique rock local en répétition cet après-midi là!

Le lieux de culte

L’église St Laurent

Impossible de manquer l’église St Laurent (St Lawrence church): l’édifice aux murs jaune pâle et au style néo-classique est une des plus anciennes églises de Macao (l’édifice originel aurait été bâti par les Jésuites vers 1560!). À l’intérieur, on retrouve un mélange étonnant de sobriété (plafond peint sobrement en bleu ciel, nef baignée de lumière naturelle) et de riches décorations (dorures, lustres, vitraux). Un édifice à découvrir sur la route d’un autre lieu de culte incontournable de Macao: le temple d’A-Ma.

SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly macao macau st lawrence laurent eglise church

Le temple de A-Ma

Après une journée de visite déjà bien remplie, on doit t’avouer que nous n’avons pas eu le temps de visiter tous les pavillons du temple de A-Ma – des pavillons consacrés à diverses déités, faisant de A-Ma un lieu culturel unique chinois où se mêlent le confucianisme, le taoïsme, le bouddhisme et d’autres croyances populaires. Ceci dit, on pense que ce lieu mérite vraiment le détour – d’autant qu’il se situe non loin de la colline Penha et du lac Nam Van, pour une vue unique sur Macao à la nuit tombée!

À voir également:
 

Par manque de temps (nous avons visité le centre historique sur toute une journée, et il nous fallait revenir à Hong Kong le soir-même!) nous avons dû faire l’impasse sur deux sites assez touristiques qui nous avaient été également conseillés: la forteresse du Mont et les ruines de Saint Paul.

Le vieux quartier de Taipa

L’église Notre-Dame du Mont Carmel

SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly macao macau taipa

Surprise!… La visite de monuments historiques à Macao ne s’arrête pas qu’au centre-ville de la péninsule: au nord de l’île de Taipa, où ont cohabité colons portugais et habitants originels chinois, on y trouve aussi des traces du passé colonial de Macao à travers l’église Notre-Dame du Mont Carmel (une église à l’architecture similaire de l’église St Laurent) et cinq maisons coloniales aux tons vert pastel, toutes construites sur une hauteur qui domine le lac Praia de Nossa Senhora da Esperanca. Tu peux jeter un œil à l’intérieur des maisons et découvrir un aménagement à l’européenne, du mobilier ancien… Promis, ça vaut le détour!

Les Pasteis de Nata

En redescendant dans le vieux quartier de Taipa, on a laissé nos pas nous guider dans un dédale de petits ruelles piétonnes, dont la rue principale (Rua do Cunha) surnommée « Taipa Food Street » regorge de pâtisseries vendant les fameux Pasteis de Nata – des petits flancs aux œufs, typiques de la cuisine portugaise. Il faudra être patient pour se procurer ce dessert: les queues de touristes, principalement chinois, peuvent être longues devant les étals!… Cette ambiance populaire, en plein cœur d’un quartier de vieilles maisons aux façades abîmées et aux murs recouverts de dessins (street art), tranche tout à fait avec les imposants et luxueux casinos qui se trouvent de l’autre côté (comme the Venetian, Galaxy Macau ou The Parisian pour ne citer qu’eux). Un contraste qui résume bien ce représente Macao à nos yeux: un petit Portugal bien caché derrière les casinos! 

SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly macao macau taipa
SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly macao macau
Vieux Taipa (Old Taipa)
SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly macao macau taipa

En savoir plus sur Macao:

* Article rédigé d’après notre expérience personnelle *

0 Partages
Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *