La péninsule croate, d’Orebic à Korcula – Croatie

0 Partages

On ne compte plus le nombre d’îles et d’îlots en Croatie: c’est simple, les visiteurs n’ont que l’embarras du choix! Et pour en avoir visité quelques-unes, il faut bien dire que les îles croates présentent toutes un attrait certain… Le choix s’annonce difficile! En ce qui nous concerne, c’est l’opportunité de poser nos sacs à Orebic qui nous a menés à visiter la presqu’île de Peljesac, et l’île de Korcula. Ce petit détour dans notre plan de route valait bien la peine d’être fait: une destination plus calme, mais tout aussi fantastique!


Orebic, entre mer et sommets

On doit bien l’avouer: la ville d’Orebić ne possède pas grand-chose d’exceptionnel à nos yeux – hormis la promenade piétonne le long du port, le monastère franciscain et les petites églises situées à l’ouest de la ville (qui offrent, au passage, un panorama exceptionnel sur la mer Adriatique et l’île de Korčula).

Non, pour le côté exceptionnel ce n’est pas à Orebić qu’il faut se balader, mais plutôt sur les chemins de randonnée menant au mont Ilija le pic de 961m de haut surplombant la pointe de la presqu’île de Pelješac. Promis, la vue époustouflante entre mer et montagnes provoquera de l’émerveillement et quelques frissons (n’oublie pas de t’équiper correctement et d’emporter assez d’eau: les accidents, mêmes si ils sont très rares, peuvent être mortels!).
Si tu n’es pas accroc à la rando, ne t’inquiète pas: il y a de quoi faire en explorant les environs, comme aller voir des domaines viticoles produisant le fameux vin rouge Dingač ou découvrir la grotte Spila Nakovana!

Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering orebic croatia
Informations utiles:
Parcours: Randonnée du mont Ilija depuis Orebić
chemin balisé ~ 16 km
Durée: environ 6 heures
Niveau de difficulté: intermédiaire

La cité de Korcula

Hors de question de manquer la visite de Korčula, cette ville fortifiée construite sur l’île du même nom: selon les locaux, le grand explorateur Marco Polo serait même né ici! Depuis Orebić, un ferry piéton emmène les promeneurs sur l’île en 20 minutes.

Une fois arrivés à Korčula, rien de plus simple: on s’est laissés guider par la multitude de ruelles pavées et pentues de la vieille cité, entre la porte principale et la cathédrale Saint-Marc, puis nous avons pris de la hauteur via l’ulica 45 pour admirer la vue sur Korčula.

Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering korcula croatia
Korčula

Lorsque nos estomacs se sont mis à gargouiller, nous avons acheté de quoi pique-niquer pique-niquer en boulangerie (burek, sandwich, desserts) et nous nous sommes assis face à la mer, posés sur une plage de galets… Un déjeuner au top, bercés par le son des vagues et l’eau chatouillant nos pieds, assis face à la presqu’île et au Mont Ilija sur lequel nous avons randonné la veille!

En savoir plus sur la Croatie:

* Article rédigé d’après notre expérience personnelle *

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *