0 Partages

traduction translationLorsque nous sommes arrivés à Hong Kong par la mer, en pleine nuit, nous avons jeté l’ancre par sécurité au large d’une île mi-sauvage, mi-industrialisée appelée Lamma (Lamma Island). Depuis le voilier, on regardait fascinés les pêcheurs de l’île s’activer sur leurs petites embarcations, tout en se demandant si nous étions bien arrivés à Hong Kong… Lorsqu’au bout de quelques mois les températures sont devenues supportables (à l’inverse de la vie citadine devenue, elle, insupportable), Lamma s’est rappelé à nous.

 

 

Randonner à Lamma: un choix pas si évident

Hong Kong est composé de plusieurs petites îles dont la plupart sont accessibles par ferry: Lamma, Cheung Chau, Po Toi… Si nous avons d’abord hésité à visiter Lamma, c’est sans doute à cause de son immense centrale à charbon déformant toute une partie de l’île – les cheminées de la centrale sont visibles depuis le sud de l’île principale de Hong Kong, soit à environ 5 kilomètres de distance… Malgré tout, les nombreux retours positifs et la perspective de pouvoir randonner toute une journée sur cette île (par ailleurs, intacte) l’ont emportés. Nous sommes donc partis avec comme seule information le nom de la compagnie de ferry desservant cette île qui ne se visite qu’à pied (véhicules motorisés interdits, à l’exception de quelques quads). Guidés par notre curiosité, notre carte hors-ligne et quelques panneaux d’indication, nous avons exploré Lamma, son pic et ses coins sauvages, ses villages de pêcheurs, mais aussi… son passé.

 

 

Mo Tat Wan, une première étape surprenante

Départ 9h30 d’Aberdeen en direction de Mo Tat Wan, un petit village de pêcheurs tranquille, situé à l’est de l’île. À peine débarqués, nous décidons de ne pas longer la côte pour arriver à Sok Kwu Wan, deuxième village de notre parcours – mais plutôt de monter vers l’ancien village de Mo Tat Wan repéré sur notre carte hors-ligne.

backpacking Jul&Gaux SerialHikers stop autostop world tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering hong kong ile lamma island randonnee hike ecole school abandonnee abandonedEn arrivant à l’ancien village de Mo Tat Wan, nous découvrons un village aux allures de village fantôme (un panneau informatif nous apprend que la plupart des maisons ont été ravagées par des termites il y a plusieurs décennies de cela; obligeant les villageois à rebâtir leur village 200m plus loin). Pour la première fois depuis que nous sommes à Hong Kong, nous nous retrouvons face à des bâtisses en ruines et des vieilles maisons traditionnelles chinoises, tout en longueur, avec leurs murs épais en pierre et leurs toitures en tuiles grisâtres. Mais le clou du spectacle reste à venir… Caché derrière un imposant banyan, un bâtiment abandonné nous interpelle: il s’agit de l’ancienne école du village. À une époque où il n’existait aucune liaison en ferry pour Hong Kong, ni de système d’école publique développé, ce lieu d’intérêt bâti de la main et de la poche des villageois a permis aux enfants de l’île de recevoir une éducation basique. Un bond dans le passé qui nous a autant surpris qu’enchantés!

 

 

Du pic Ling Kok Shan au touristique Sok Kwu Wan

Peu après l’ancien village, le chemin se sépare en deux: nous choisissons de marcher au pic Ling Kok Shan – ou plutôt de monter, puisqu’une imposante série de marches a remplacé le chemin bétonné. Le pic culminant à 250m au-dessus du niveau de la mer, la montée des marches pour l’atteindre devient plus sportive: sous un agréable soleil de décembre, nos cuisses chauffent, nos corps se réchauffent. Entre deux escaliers, on s’arrête régulièrement pour s’hydrater, admirer le paysage et prendre quelques photos. Aussi bien la vue que le chemin sont dégagés: aucun des autres touristes croisés à Mo Tat Wan n’a choisi de continuer la randonnée en passant par le pic… Et c’est bien dommage: en prenant de la hauteur, nous avons pu contempler en toute tranquilité le côté sauvage de Lamma!

backpacking Jul&Gaux SerialHikers stop autostop world tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering hong kong ile lamma island randonnee hike maison explorationÀ la première intersection après le pic, nous choisissons de redescendre vers Sok Kwu Wan: il est presque midi, et nos estomacs commencent déjà à gargouiller. Cela tombe bien: sur le chemin menant au village où nous ferons notre pause déjeuner, une autre surprise nous a ramené dans le passé de Lamma… De vieilles tombes cachées par une végétation dense et colorée, mais surtout des vieilles maisons abandonnées ont suscité notre intérêt. Le repas attendra encore un peu, l’envie d’explorer est décidément bien trop forte! 

Comme à Mo Tat Wan, Sok Kwu Wan semble posséder un vieux quartier déserté et un centre-ville bien plus vivant et moderne. Un peu trop à notre goût d’ailleurs: les maisons de pêcheurs ont été remplacées par une longue rangée de restaurants à touristes, stratégiquement placés en bord de mer. Déambulant le long de la rue centrale, nous nous ferons littéralement harcelés par des restaurateurs pressés de nous vendre des menus (hors de prix) à base de poissons. On presse le pas, ignorant leurs appel: on a déjà repéré un petit restaurant discret, rempli d’une foule de locaux.

backpacking Jul&Gaux SerialHikers stop autostop world tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering hong kong ile lamma island randonnee hike restaurants baie bay

 

 

De Lo So Shing à Yung Shue Wan, le village hippie

Après un bon déjeuner végétarien, on s’extraie avec joie de Sok Kwu Wan et de ses restaurants bruyants, en longeant la baie direction le nord de l’île. À quelques pas de la plage de Lo So Shing, nous ferons un arrêt à la grotte “Kamikaze” – en référence à ces militaires japonais qui effectuaient des missions suicide. Un panneau nous apprend que cette grotte, creusée par les japonais durant la seconde Guerre Mondiale, a servi de cache pour les munitions nippones mais aurait dû abriter des vedettes rapides (des petits bateaux motorisés, pilotés par des kamikazes prêts à s’écraser contre des navires alliés).

backpacking Jul&Gaux SerialHikers stop autostop world tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering hong kong ile lamma island randonnee hike street art
Lo So Shing

En ce mois de Décembre, l’air est certes agréable, mais l’eau reste fraîche: on se contentera de contempler les vagues s’échouant sur la plage, avant de remonter vers le charmant village de Lo So Shing et de prendre, à nouveau, un peu de hauteur. Malheureusement, le paysage se retrouve vite gâché avec d’un côté une énorme conduite de béton et d’acier, et de l’autre les cheminées de la centrale à charbon. La vue, depuis le pavillon qui surplombe la baie, n’a rien de très exceptionnelle non plus… Nous choisissons de continuer la marche jusqu’au camp d’été (Lamma Youth Camp) où d’autres tombes et grottes “Kamikaze” se trouvent à proximité.

Nous redescendrons bien vite, un peu déçus et fatigués, vers la plage de Hung Shing Yeh pour terminer notre randonnée à Yung Shue Wan – surnommé le village hippie. Un bien drôle de surnom pour ce village, habité aujourd’hui par une grosse communauté d’expatriés en costumes taillés! En attendant notre ferry retour, nous nous installons à la terrasse d’un des nombreux bars pour se rafraîchir avec une bière bien méritée… Et pour cloturer cette randonnée dans le passé en beauté, malgré le manque de charme et d’authenticité évident du nord de l’île (des atouts que possède, à l’inverse, l’île de Cheung Chau).

 

Informations utiles:
 
Parcours: Lamma Island, randonnée de Mo Tat à Yung Shue Wan, via le pic Ling Kok Shan, Sok Kwu Wan et Lo So Shing. Chemin balisé et aménagé ~ 9 km
Durée: 4 à 5 heures (hors pause déjeuner)
Niveau de difficulté: accessible à tous
Ferry: depuis Aberdeen
Liaisons régulières Aberdeen <> Mo Tat Wan et Sok Kwu Wan avec la compagnie Chuen Kee (prix adulte: 12$HK, ou 18$HK week-end et jours fériés)
Liaisons régulières Aberdeen <> Yung Shue Wan et Pak Kok Tsuen avec la compagnie Tsui Wah ferry (prix adulte: 19$HK, ou 21$HK week-end et jours fériés)

 

Retrouvez tous nos articles sur Hong Kong!

 

* Article rédigé d’après notre expérience personnelle *
0 Partages

Laisser un commentaire