Début mars 2019, nous sommes rentrés au Cambodge par voie terrestre, via le poste-frontière vietnamien-cambodgien de Moc Bai/Bavet… en autostop, et surtout sans passer par une agence! Résultat: nous avons obtenu notre visa touriste pour le Cambodge assez rapidement, et au juste prix – c’est-à-dire sans payer de backschich aux douaniers corrompus. Petit retour d’expérience, pour vous permettre de visiter le Cambodge en toute sérénité!

Les différents types de visa

Pour obtenir un visa touriste de 30 jours, il existe plusieurs procédures – chacune avec leurs avantages et leurs inconvénients:

➕ Avantages:
– Procédure simple
– Évite d’être confronté au problème de corruption

➖ Inconvénients:
– Délai d’obtention: 3 jours ouvrés, contre 1 jour dans les autres cas
– Plus cher: 36$/personne contre 30$/personne dans les autres cas
– E-visa non pris en charge à toutes les frontières (liste des postes-frontières acceptant le e-visa disponible sur le site officiel)

Avantages:
– Procédure simple
– Visa à 30$/personne
– Visa pouvant être fait dans la journée
– Évite d’être confronté au problème de corruption

Inconvénient:
– Horaires de service du consulat du Cambodge à HCMC restrictifs (ouvert du lundi au vendredi, fermé les week-end)

➕ Avantage:
– En théorie, visa à 30$/personne
– Disponible 24 h/24, 7 jours/7 

➖ Inconvénient:
– Risque élevé d’être confronté au problème de corruption

En pesant le pour et le contre de chaque procédure, il est apparu assez rapidement que de faire son visa touriste cambodgien au consulat du Cambodge à HCMC représentait beaucoup d’avantages, dont celui d’éviter le problème de corruption des douaniers. Malheureusement pour nous, lorsque nous avons eu confirmation que le consulat pouvait nous délivrer un visa touriste, c’était trop tard: le week-end commençait, et notre visa vietnamien allait bientôt arriver à expiration… Nous n’avions alors pas d’autre choix que de faire notre visa cambodgien à la frontière – et de se préparer mentalement à affronter les douaniers corrompus!

La frontière entre Moc Bai (Vietnam) et Bavet (Cambodge)

🇻🇳 Côté vietnamien

Passer une frontière n’est jamais facile, c’est pourquoi nous nous sommes levés tôt pour nous rendre au poste-frontière de Moc Bai le plus rapidement possible en autostop. Heureusement, la route est bonne et l’autostop plutôt facile au Vietnam: nous sommes arrivés en fin de matinée à la frontière, comme prévu.

Mais en entrant dans le bâtiment pour faire tamponner nos passeports par les douaniers vietnamiens, c’est la douche froide: du monde partout, des files interminables, et des douaniers qui ne semblent pas pressés de laisser les gens passer… Très vite, on nous demande si nous sommes prêts à payer pour passer plus vite. Oui oui, vous avez bien lu: à Moc Bai, pour sortir rapidement, mieux vaut placer un petit billet dans son passeport à l’attention du douanier… Comme il était pour nous hors de question de payer, nous avons dû faire la queue dans la file la moins rapide et attendre 1h30 avant que nos passeports soient tamponnés; tandis que certains locaux et agents de tourisme nous passaient devant, passeports à la main, avec un billet de 20.000 dongs dépassant entre les pages…

🇰🇭 Côté cambodgien

Arrivés côté cambodgien, nous nous sommes d’abord dirigés au petit guichet, sur la droite, pour faire notre visa sur place (lire la procédure détaillée ci dessous).

Une fois nos visas en poche, bien collés sur nos passeports, nous sommes entrés dans le bâtiment juste en face du guichet. À l’intérieur, il a fallu y compléter un autre petit formulaire (dont une partie est à donner au douanier, l’autre à conserver jusqu’à la sorite du territoire) avant de passer un dernier contrôle – lors duquel on nous a tamponné nos passeports.

Finalement, le plus dur pour nous n’aura pas été de faire nos visas à la frontière mais de trouver un conducteur pour nous prendre gratuitement en autostop parmi la masse de taxis, tuktuks et bus déjà présents!

Faire son visa touriste pour le Cambodge à la frontière

En arrivant au poste cambodgien de Bavet, nous avons trouvé assez facilement le guichet pour faire notre visa sur place. Au-dessus du guichet, on pouvait y lire sur un panneau blanc:
ORDINARY VISA:  35$
TOURIST VISA:  30$
Première (bonne) nouvelle: il existe bel et bien un visa touriste pour le Cambodge à 30$. Mais entre le visa ordinaire et le visa touriste, on est perdus: quelle est la principale différence, à part le prix bien entendu?

Décidés de toute façon à ne payer que le visa touriste à 30$, nous demandons au guichet le formulaire à remplir pour un visa touriste de 30 jours. Nous réussissons à mettre la main sur 2 formulaires vierges, en ignorant totalement les cris d’interpellation des hommes assis à côté (nous nous doutions que si nous les avions laisser faire, en nous aidant à compléter nos formulaires, nous aurions dû les payer).
Une fois nos formulaires complétés par nos soins, nous sommes retournés au guichet avec nos passeports, une photo chacun et un appoint de 60$ en cash. Et nous avons attendu 5 minutes top chrono avant d’avoir nos passeports avec le visa touriste collé dessus! 

Avons-nous eu de la chance? Les douaniers ont-ils senti que nous ne cèderons pas un dollar de plus? Ce jour-là, à la frontière, nous avons rencontré un touriste européen qui a dû payer un supplément aux hommes assis, car le douanier au guichet a refusé de lui donner le formulaire, sous prétexte qu’il n’avait pas le temps et qu’il fallait de toute façon se faire aider pour le compléter… Ne céder surtout pas! Insistez bien pour récupérer un formulaire vierge et remplissez-le tout seul ensuite (ne vous inquiétez pas, il n’y a aucune difficulté pour le remplir soi-même!).

De quoi avons-nous besoin?

  • Passeport
  • 1 photo identité type passeport
  • 30$/personne (à se procurer à HCMC, auprès des bijoutiers autour du marché de Ben Thanh)
  • Un formulaire à remplir sur place

Même si nous avons réussi à rentrer sans trop de problème, une question restait en suspens:  quelle est la différence principale entre un ORDINARY VISA et un TOURIST VISA? Nous avons eu du mal à trouver notre réponse, tant les informations trouvées sur Internet (même sur les sites officiels!) se contredisaient… Mais d’après des sources sérieuses, il semblerait que le visa touriste soit un visa à simple entrée, extensible 1 mois, tandis que le visa ordinaire est un visa à multiple entrées, extensible jusqu’à 1 an. Si vous ne planifiez pas de rester au Cambodge plus de 2 mois consécutifs, c’est donc le TOURIST VISA qu’il vous faut!

Notre conseil

Si nous avions été mieux organisés, nous n’aurions pas hésité à faire notre visa touristique au consulat du Cambodge, à HCMC. C’est vraiment ce que l’on vous conseille de faire – en se laissant l’éventualité de faire son visa à la frontière en dernier recours!

* Article rédigé d’après notre expérience personnelle *

Cet article t'a plu? Dis-le nous en commentaire ou partage le!
  • 389
    Shares

Laisser un commentaire