Destination Cambodge: notre guide voyage

1 Partages

Poursuivant notre périple en Asie du Sud-Est, nous sommes entrés au Cambodge avec comme seule attente celle de visiter les fameux temples d’Angkor. Et si cette visite tant attendue ne nous a pas du tout déçus, le Cambodge a su nous réserver bien d’autres surprises, bonnes et mauvaises, d’imprévus et de rencontres marquantes. Entre beauté et horreur, entre fascination et dépit, le Cambodge ne nous a pas laissés indifférents!


Visa et passage frontière

Fait à la frontière

Depuis le Vietnam

Que voir au Cambodge?

Se plonger dans l’histoire du Cambodge

Les temples d’Angkor

Pour ne pas rater ta journée, on t’a concocté un petit guide de visite sur un jour à vélo. À retrouver sur notre blog, en cliquant sur le lien!

Le temple de Koh Ker

Koh Ker, c’est un peu comme un temple d’Angkor totalement oublié: un site perdu au milieu d’une forêt, dominé par un immense temple-pyramide (Prasat Thom), et ancien siège de l’empire khmer (10e siècle après JC). Un site beaucoup moins populaire, mais tout aussi spectaculaire sur le papier. Koh Ker, c’était le deuxième point sur notre liste des sites historiques à voir au Cambodge, malgré un prix d’entrée un peu dissuasif (10$/personne)… Un point que nous avons du rayer, avec une touche de regret, à cause de gardes corrompus postés à l’entrée.

L’ancienne prison S-21

Avis aux âmes sensibles: la visite de l’ancienne prison S21, située à la capitale Phnom Penh, et théâtre des massacres commis par le régime de Polpot, n’est peut-être pas faite pour toi… Pénible, poignant, bouleversant et douloureux: tels sont les mots qui l’on emploierait pour décrire ce musée. Pour ceux qui sont interessés par l’histoire et ont le coeur bien accroché, le musée du génocide représente sans doute une étape nécessaire pour en apprendre davantage sur les Khmers rouges et se rendre compte de quoi l’espèce humaine est capable. L’audioguide, en supplément (possibilité d’en louer un pour deux), est très bien fait et permet de découvrir l’histoire à son rythme, au travers de touchants témoignages d’anciens prisoniers et rescapés du régime.

Admirer la nature cambodgienne

Les cascades du Mékong

La chance nous sourit souvent en autostop: ce jour-là, un groupe de touristes cambodgiens nous a pris à bord de leur véhicule, nous permettant de rentrer gratuitement sur le site jouxtant les cascades du Mékong, à deux pas de la frontière avec le Laos. Une opportunité saisie avec joie, sans regret aucun!

Le parc national de Phnom Kulen

De passage dans la région, nous entendons parler du parc national de Phnom Kulen – un parc protégé, autour d’un petit massif montagneux, où on peut y admirer une grande cascade et une intrigante sculpture d’un Buddha couché. Mais la promesse d’admirer ces curiosités s’est envolée à la vue du prix du ticket d’entrée: à 20$/personne, on a préféré passer notre chemin. 

Voir le Cambodge autrement

Le village flottant de Kampong Khleang

Peu importe la saison, il y a toujours une bonne raison de visiter le village flottant de Kampong Khleang:
– lors de la saison sèche, lorsque les maisons sur pilotis semblent immenses, qu’il est facile de s’y balader à pied et d’acheter du riz aux locaux qui le font sécher sur le bord de la route;
– lors de la saison des pluies, lorsque l’eau monte de plusieurs mètres, recouvrant totalement les piliers en bois de ces maisons traditionnelles et qu’il faut prendre un bateau pour s’y rendre!

L’envol des chauve-souris à Battambang

Combien de chauve-souris peuvent prendre leur envol d’une petite cavité, les unes à la suite des autres, durant 30 minutes non-stop? Sans doute des millions, d’après nos calculs! Pour assister à ce spectacle hautement improbable, rend-toi à la BatCave aux environs de Battambang.

Les dauphins du Mékong (non vus)

Étions-nous arrivés trop tard, hors saison? Ou bien étions-nous trop éloignés de leur lieu de vie? Toujours est-il que nous n’avons pas vu pas une seule nageoire sortir de l’eau, alors que plusieurs panneaux annonçaient la présence de dauphins entre Kampi et Kratie. À défaut d’avoir pu voir les dauphins, nous avons pu admirer un magnifique coucher de soleil sur les bords du Mékong!

Le Saviez-vous?

L’Empire Khmer

Le Cambodge n’a pas toujours eu une superficie égale au tiers de la France: entre le 9e et le 13e siècle, l’empire khmer s’étendait du Sud de la Thailande jusqu’au Nord du Laos, en incluant des provinces du Vietnam actuel… Un sacré empire dont les quartiers généraux se trouvaient, tout naturellement, à Angkor!

Un génocide rouge

As-tu entendu parler des Khmers Rouges? Ces soldats endoctrinés, menés par PolPot, qui ont décimé de 1975 à 1979 (période pendant laquelle le régime dirigeait le Cambodge) et dans l’indifférence générale, pas loin de 2 millions de cambodgiens? Eh bien nous, non: c’est en arrivant au Cambodge et en visitant la prison S21 à Phnom Penh que nous avons découvert ce pan horrible de l’histoire… 

Une fierté nommée Angkor

Eh oui, encore Angkor! Les temples les plus visités au monde et médiatisés grâce au film Tomb Raider ont toujours orné le drapeau du Cambodge, comme symbole de Justice et représentation du Patrimoine culturel. Une vraie fierté nationale! 

Le voyage alternatif au Cambodge

Le budget

Visiter le Cambodge représente un sacré budget, surtout si tu prévoies de visiter les temples d’Angkor (37$/personne). Sans les visites payantes (prison S21 et temples d’Angkor), notre budget quotidien s’éleverait à 2€/jour/personne – incluant tous nos repas végétariens, plusieurs noix de coco à boire ainsi que quelques bières!

2500 riels dans un marché couvert
5000 riels dans un boui-boui

2500 riels

2000 riels pour 0.5L de bière (canette)

SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly roadtrip laos noodles
Soupe de Noodles

L’autostop

Bien qu’il y ait eu des moments d’attente assez longs sur le bord de la route, et que l’autostop ne soit pas une pratique connue dans ce pays, nous avons tout de même réussi à parcourir le Cambodge en arrêtant des locaux curieux et ravis de nous aider! 

L’hospitalité

Dans les grandes villes, il est tout à fait possible de trouver un hôte via le réseau CouchSurfing. Dans les petites villes et villages de campagne, c’est une autre histoire: certaines personnes peuvent te demander de l’argent, d’autres te proposer de dormir sur une plateforme en bois sans condition! 
Dans tous les cas, nous avons toujours été les bienvenus dans l’enceinte de temples bouddhistes, accueillis par des moines amicaux, souriants, un thé chaud et surtout un droit d’accès aux toilettes-douches sommaires du temple!

Le bivouac

Comme au Laos, le bivouac est toléré, mais fortement déconseillé dans les coins les plus reculés, en raison des bombes enterrées qui n’auraient pas encore explosées… Notre conseil: demande aux locaux, à l’aide d’un traducteur ou d’un dictionnaire d’images, si tu peux planter ta tente dans leur jardin ou à proximité en lieu sûr. Bien souvent, on te donnera également un accès à l’eau!

Nos coups de coeur

Il n’y aura pas de grosses surprises dans notre liste de coups de cœur au Cambodge! Plutôt portés par la nature et le patrimoine culturel, nos coups de cœur sont à l’image de nos goûts:

  • Les incontournables temples d’Angkor
  • Les témoignages émouvants et l’histoire de la prison S21 à Phnom Penh
  • L’envol spectaculaire des chauve-souris à Battambang
Nos déceptions
 

Même si on s’y attendait, nous avons été durement confrontés à la corruption au Cambodge: d’abord à la frontière, puis à l’entrée du temple de Koh Ker (que nous avons finalement décidé de ne pas visiter), et enfin assez régulièrement sur les marchés où les commerçants gonflent les prix en nous voyant arriver… À chaque fois, nous avons dû négocier fort pour payer le juste prix!

Autre déception: les prix d’entrée élevés. Si on comprend la nécessité de limiter, en imposant un prix fort, les touristes aux temples d’Angkor pour mieux les préserver; il nous paraît plus difficile de justifier un ticket à 20$ pour voir une cascade…

En savoir plus sur le Cambodge:

* Article rédigé d’après notre expérience personnelle *

1 Partages
Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *