2 Partages

world-flags-globe-translationNotre périple en Chine occidentale et du Centre nous a amenés à traverser le Hunan; une province d’une beauté incroyable, habitée par plusieurs minorités ethniques, et des espèces animales et végétales endémiques. C’est aussi dans cette province au climat subtropical que l’on retrouve le fameux parc forestier de Zhangjiajie – dont les éléments naturels rappellent sans équivoque le décor du film Avatar. Curieux, nous nous sommes laissés tenter par une visite du parc. Une visite placée sous le signe de la pluie, de la brume, mais aussi (et heureusement!) de l’émerveillement… et on peut le dire, d’une véritable claque visuelle!

 

Le parc Avatar, entre mythes et réalité

On s’imaginait déjà flâner dans un immense parc, perdu au milieu d’une jungle dense, regorgeant d’animaux sauvages, aux pieds des fameux pics de grès recouvert de plantes exotiques, de lacs alimentés par des cascades d’eau gigantesques… Un décor de rêve, inspiré par les paysages surnaturels du film Avatar. On y a vraiment cru, lorsqu’on lisait un peu partout que le parc forestier de Zhangjiajie aurait inspiré James Cameron, le réalisateur du film, pour imaginer la planète Pandora… Sauf que, la réalité comme souvent, se retrouve bien loin de la fiction.

Il faut savoir que le parc forestier de Zhangjiajie est un parc national protégé (inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1992) et surtout bien délimité. Les touristes peuvent accéder au parc uniquement sur présentation d’un pass individuel, que l’on peut obtenir aux caisses d’une des 5 entrées officielles. Une fois à l’intérieur, on y retrouve un aménagement moderne et disneylandisé comme seuls les Chinois ont le secret: des promenades fléchées, des bus navettes, des téléphériques, des restaurants et des hôtels à la décoration en carton-pâte (ou plutôt béton-plâtre) et même… des ascenseurs panoramiques. Pas sûre que James Cameron ait rêvé de sa belle planète en voyant cela – d’ailleurs, contrairement à ce qu’on voudrait nous faire croire, les pics karstiques de Zhangjiajie ne sont pas les seuls à avoir inspiré le fameux décor d’Avatar!…

 

 

Notre itinéraire, hors des sentiers battus

backpacking Jul&Gaux SerialHikers stop autostop world tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering china chine zhangjiajie parc park avatar
Notre itinéraire sur deux jours (en surbrillance jaune)

 

Jour 1: entrée dans le parc, randonnée vers le village de la Pierre Jaune et au ruisseau de la Cravache dorée

Après un réveil matinal et quelques courses dans la ville de Zhangjiajie pour préparer nos futurs repas, nous rejoignons l’entrée principale du parc en bus (entrée appelée “Forest Park”, la plus proche de la ville). En ce jour gris et frais de décembre, il n’y a pas foule aux caisses: on s’acquitte d’un droit d’entrée au rabais (prix basse saison) en échange d’une carte magnétique personnelle sur laquelle sera enregistrée nos empreintes digitales. On entre dans le parc avec sacs, matériel de camping et nourriture sans problème – l’immersion dans le parc Avatar peut commencer!

À l’intersection des premiers chemins de randonnée, c’est la panique: où aller? Heureusement, des plans du parc en format papier sont mis à disposition, gratuitement, des visiteurs au niveau d’une cabane en bois d’informations touristiques. Tout est écrit en chinois mais on s’y retrouve: les marches devant nous mènent à Huangshizhai (le village de la pierre jaune, en français). Seulement, après une bonne heure de marche, nous nous interrogeons: nous n’avions même pas parcouru la moitié de distance d’après la carte, et les rares touristes en descente nous font comprendre qu’un brouillard épais tout au sommet empêche de voir les autres pics… Demi-tour et retour à l’intersection – pour emprunter, cette fois, le chemin plat longeant la rivière de la Cravache Dorée.

backpacking Jul&Gaux SerialHikers stop autostop world tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering china chine zhangjiajie parc park

Sur le chemin le long de la rivière, nous ferons une rencontre plutôt inattendue avec des macaques assez espiègles – prêts à détrousser les touristes de leur gadgets technologiques et de leur nourriture. On les observe un moment grimper aux arbres, se balancer au-dessus du vide et pousser des cris, avant de reprendre notre marche jusqu’aux marches menant vers Yangjiajie. D’après notre carte, les escaliers devraient déboucher peu avant les ascenseurs, tout près des belvédères les plus beaux et populaires qui rappellent le décor du film. Hors de question de prendre ces aberrations: nous prendrons plutôt notre courage à deux mains, et entamerons la longue montée des marches. Seul le soleil couchant finira par couper notre élan: arrivés aux abords d’un petit restaurant déserté, nous installerons notre tente sous un auvent et placerons notre nourriture en sécurité – nous protégeant ainsi de la pluie et de l’appétit des animaux au cours de la nuit.

backpacking Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering china chine hunan zhangjiajie parc avatar

 

Jour 2: Yuanjiajie, belvédère Avatar, et la maison abandonnée

Après une nuit pluvieuse et un petit-déjeuner matinal, nous reprenons la montée des marches vers Yuanjiajie. Nous atteindrons les premiers belvédères vers 9h, bien avant l’arrivée massive des touristes. Le beau temps n’est toujours pas au rendez-vous, mais qu’importe: on s’arrête à chaque nouveau belvédère, guettant avec impatience que la brume se lève. “Les terrasses enchanteresses”, “La forêt du Pic de pierre”, le belvédère Avatar, le pont naturel, “L’Homme-singe regardant la lune”, “La terrasse des trois vues”… On voit défiler sous nos yeux autant de pancartes évoquant des noms farfelus que de paysages insolites. Des paysages majestueux, d’une beauté rare, puissante, indescriptible.

backpacking Jul&Gaux SerialHikers stop autostop world tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering china chine zhangjiajie parc park avatarVers midi, nous décidons de redescendre tranquillement à pieds dans le canyon, via un autre chemin partant de la station WulongZhai. La route pour s’y rendre n’étant pas aménagée pour la marche, nous nous y ferons déposer grâce à la navette de bus gratuite. Snobant fièrement les boutiques et le téléphérique de Yangjiajie, nous descendons les marches à notre rythme jusqu’au fond du canyon en passant par d’autres belvédères: “Le couloir dans les falaises”, “Le tigre confrontant le dragon”… Nous ne croisons personne: ni touriste, ni marchand, ni guide. Personne non plus dans la maison abandonnée, située en contre-bas, à la croisée des chemins. Nous voilà seuls sur des chemins perdus, s’aventurant sur des marches en pierre humides et glissantes, entourés d’une forêt tropicale dense, sillonnant au pied des immenses pics karstiques admirés plus tôt. Et on savoure chaque instant, chaque moment passé au milieu de ce décor grandiose, avant de reprendre le chemin le long du ruisseau de la Cravache Dorée et de Zhangjiajie à la tombée de la nuit…

 

 

Bilan de deux jours complets au parc Avatar

En deux jours, nous n’avons clairement pas pu tout faire: nous n’avons pas marché sur le pont en verre, nous n’avons pas monté les marches menant à la Porte du Paradis, nous n’avons pas été dans la montagne Tianzi. En fait, nous n’avons visité qu’une (toute) petite partie du parc Avatar – mais quelle partie, les amis!…

Car malgré de la pluie et une brume persistante, des marches glissantes et des conditions de visite parfois éprouvantes, on en a quand même pris plein les yeux avec ces pics karstiques surréels, ces singes qui sautent de branche en branche au-dessus du vide et ces oiseaux multicolores qui volent au-dessus d’une végétation dense, tropicale. Même la brume, qui nous a certainement empêchés d’en voir plus que ce que l’on espérait, a fait son petit effet – en nous laissant l’impression d’évoluer dans un décor inconnu et mystérieux, et en créant la surprise la plus totale dès lors qu’elle se dissipait!

backpacking Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering china chine hunan zhangjiajie parc avatar
Surprise !…

 

Amoureux de la nature et petit budget, nous avons préféré les milliers de marches aux télésièges, notre tente aux hôtels, nos pique-niques improvisés aux restaurants. On ne va pas se mentir: c’était dur, intense… Mais cette expérience, seuls en pleine nature et hors des sentiers battus, en valait tellement la peine!
Finalement, nous avons peut-être bien posé les pieds sur la planète Pandora et vécu le rêve de James Cameron: vivre en harmonie avec notre environnement!

 

Informations utiles:
Zhangjiajie National Forest Park
🎫 Entrée/visite: 118 yuans/personne du 1er Décembre au 28/29 Février ;
228 yuans/personne du 1er Mars au 30 Novembre.
Carte papier gratuite à récupérer à l’intérieur du site. Navettes gratuites.
⏲️ Durée: de 1 à 3 jours maximum avec le même ticket entre Mars et Novembre,
de 1 à 4 jours maximum avec le même ticket entre Décembre et Février
🚗 Accès: en taxi, bus, voiture ou en autostop depuis Zhangjiajie

 

* Article rédigé d’après notre expérience personnelle *

2 Partages

Laisser un commentaire

quatorze + deux =