Virée en autostop sur la boucle de Ha Giang et les montagnes de Cao Bang – Vietnam

3 Partages

Délaissant la région montagneuse de Sapa, ses touristes et son temps pluvieux, nous avons continué notre périple en autostop vers une autre région montagneuse, dans les provinces de Hà Giang et de Cao Bang, situées au Nord-Est du Vietnam, à la frontière avec la Chine. Sur place, nous n’avons pas trouvé que du beau temps et peu de touristes; nous avons aussi trouvé des paysages tout en relief et recouvert de verdure beaucoup plus authentiques, captivants, et impressionnants!


À propos de notre virée en autostop :

Beaucoup de touristes choisissent de louer une moto/scooter à Hà Giang pour visiter la région – et notamment la boucle de Hà Giang. Si il est vrai qu’en se déplaçant à moto on jouit d’une certaine liberté, cela représente un coût (économique bien sûr, mais aussi écologique).

Comme pour le reste de nos déplacements, nous avons fait le choix de l’autostop. Et cela a très bien fonctionné! Utilisant un panneau en carton écrit en vietnamien, nous n’avons eu aucun mal à arrêter des conducteurs bienveillants pour nous conduire, étape par étape, à travers la région. Le plus dur finalement, aura été l’attente à cause d’un faible trafic routier: un mal pour un bien, qui nous a permis de profiter encore plus du décor et de la vie locale!

Équipés d’une tente, nous avons bivouaqué dans la région – à l’exception d’une nuit où nous avons été invités par une famille à dormir chez eux. Même si nous n’avons pas trouvé de réglementation concernant la légalité du bivouac au Vietnam, il faut savoir que chaque terrain (même en friches) est exploité par quelqu’un. On te conseille de toujours demander la permission aux voisins avant de planter ta tente, à l’aide d’un traducteur ou d’un dictionnaire d’images.

Sur la boucle de Hà Giang

Première journée: de Hà Giang à Yên Minh

Notre impression:

Distance: 100 km

Arrivés à Hà Giang en fin de matinée, nous avons profité de la douceur d’une journée ensoleillée et du parc le long de la rivière Claire (sông Lô) pour pique-niquer. La ville est agréable, entourée de petites montagnes, mais pas extraordinaire: on ne s’y est donc pas attardés, préférant marcher un petit kilomètre sur la route du nord (QL4C) pour recommencer l’autostop. Au bout de quelques minutes, une camionnette s’arrête et nous embarque jusqu’à Quản Bạ: c’est parti pour l’aventure au cœur des montagnes de Hà Giang!

Les premiers 25 kilomètres sont plutôt plats et nous font traverser des petits villages (et un barrage policier) dans la campagne vietnamienne. Et puis d’un seul coup, ça grimpe: la route commence à serpenter à flanc de montagne, notre chauffeur fait vrombir le moteur pour tracter son tacot. Grâce à une allure ralentie, on en profite pour admirer un paysage de montagnes ensevelies par une végétation dense, de champs sauvages et cultivés, de petites vallées cachées entre deux reliefs. À l’approche de Quản Bạ, il faut redoubler d’efforts pour faire passer la camionnette sur le col de Quản Bạ, surnommé « la porte du paradis »: effectivement, la vue dégagée depuis le col sur les environs promet de belles choses pour la suite!

À Quản Bạ, nous croisons plusieurs groupes de voyageurs à scooter: normal, ici on y trouve de tout – des restaurants, des cafés, des auberges… Mais la journée étant loin d’être terminée, nous décidons de poursuivre un bout de route tout en dégustant des brioches fraîches achetées à un boulanger local. On s’éloigne de la ville, se plaçant sur le bord de la route, pouces en l’air, face à la « Fairy Mountain » (une colline esseulée, encerclée par des maisons et des champs agricoles). On finira par arrêter, sans trop de mal, un autre véhicule pour nous conduire à Yên Minh.

Avant de zigzaguer à nouveau dans les montagnes, la route nous fait longer la rivière Claire sur une dizaine de kilomètres. Les virages se font ensuite plus serrés: c’est reparti pour une nouvelle montée, qui nous emmène cette fois à travers des forêts de feuillus et de pins. Après 2h de trajet (pour une petite cinquantaine de kilomètres), nous arrivons à Yên Minh – la dernière ville-étape de la journée. Le coucher de soleil nous rappelle à l’ordre: avant que l’obscurité ne s’installe complètement sur la vallée, nous dînerons une soupe de noodles et trouverons un terrain plat en friches, près de l’intersection des routes QL4C et DT182, pour y planter notre tente (avec l’accord des voisins).

backpacking Jul&Gaux SerialHikers stop autostop world tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering vietnam ha giang loop boucle
Fairy mountain
SerialHikers - Blog Voyage Alternatif SerialHikers - Voyage Engagé & Sans avion Virée en autostop sur la boucle de Ha Giang et les montagnes de Cao Bang - Vietnam Asie du Sud-Est, Vietnam Belles Routes, Montagne
backpacking Jul&Gaux SerialHikers stop autostop world tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering vietnam ha giang loop boucle
Réveil matinal pour une journée chargée

Deuxième journée: de Yên Minh à Mèo Vạc

Notre impression:

Distance: 76,5 km

Au Vietnam, il faut être matinal: dès 5h, le chant du coq se fait entendre et dès 6h, c’est l’heure de pointe des locaux partant travailler à scooter. Dans ces conditions, difficile de rester endormis. On se lève, on plie les affaires et on lève le camp rapidement; prêts malgré nous à affronter une nouvelle journée de découvertes sur la boucle de Hà Giang. On consulte une dernière fois notre carte hors-ligne: nous pouvons atteindre plus rapidement Mèo Vac via la DT182, mais nous préférons continuer sur la route principale QL4C sur laquelle nous repérons plusieurs points d’intérêt.

À la sortie de Yên Minh, c’est la pente raide. Heureusement pour nous, un groupe d’amis s’arrête pour nous prendre dans leur voiture, jusqu’à l’intersection menant au village de Sửa Pả. En attendant notre prochain véhicule, dans ce coin où le trafic se fait rare, on prend le temps d’admirer ce village perdu au milieu des montagnes, uniquement accessible par une route en épingle de part et d’autre d’une vallée étirée. Pourtant, même dans cet endroit plutôt isolé, la vie semble suivre gaiement son cours: les femmes en habit traditionnel vont aux champs avec leur grand panier en osier sur le dos, des écoliers marchent en rigolant sur le bord de route. Ici, tout le monde nous sourit!

Notre prochain conducteur s’avère être le directeur d’un hôtel tout confort à Dong Van. Il insistera pour nous inviter à prendre le thé dans son établissement – invitation que l’on acceptera volontiers. Les paysages changent; désormais les montagnes végétalisées aux dômes arrondis font place à des pitons karstiques plus abrupts, dont les sommets sont parfois cachés dans la brume. On réalise à peine que derrière ces pics, c’est la Chine…

backpacking Jul&Gaux SerialHikers stop autostop world tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering vietnam ha giang loop boucle

Et dire que si on avait suivi la petite route DT182 le matin même depuis Yên Minh, on aurait raté le meilleur de la boucle de Hà Giang: la vue époustouflante sur le canyon Tu San et le passage du col Ma Pi Leng! Un coin qui nous a laissé rêveurs et qui nous a fortement donné envie de stopper notre véhicule pour randonner sur des petits chemins de terre, à proximité (très bien signalés sur l’application Maps.me). Problème: chargés de tous nos sacs et non préparés à randonner en autonomie, les conditions n’étaient pas idéales. On s’est donc contentés d’en prendre plein la vue depuis l’arrière de notre petite voiture, adossés aux vitres ouvertes, appareil photo en main et grand sourire aux lèvres!…

backpacking Jul&Gaux SerialHikers stop autostop world tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering vietnam ha giang loop boucle
Sortie d’école
backpacking Jul&Gaux SerialHikers stop autostop world tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering vietnam ha giang loop boucle
L’autostop à Ha Giang

Cao Bằng, une découverte inattendue

Déposés à Mèo Vạc, nous aurions pu boucler la boucle en retournant à Hà Giang, comme la majorité des voyageurs le font. Seulement… Nous ne voulions pas retourner sur nos pas. Et après tout, comme nous n’avions pas de scooter de location à rendre, nous étions libres de choisir notre route!

Alors plutôt que de prendre la petite route retournant vers Hà Giang, nous avons préféré continuer sur la grande route QL4C en direction de la province de Cao Bằng. C’est donc un peu par hasard que nous nous sommes retrouvés dans cette région complètement méconnue, oubliée des touristes, et pourtant tout aussi magnifique!

backpacking Jul&Gaux SerialHikers stop autostop world tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering vietnam ha giang loop boucle
La brume matinale enveloppant les sommets de Cao Bang

Traverser la province de Cao Bằng a été pour nous une expérience incroyable: dans cette région plutôt pauvre du Nord-Est Vietnam, nous avons été chaleureusement accueillis, jusqu’à se faire hébergés par une famille d’ouvriers. Nous gardons aussi un souvenir vif de ces pics perçant la brume matinale – une brume épaisse, qui recouvrait la plupart des vallées et des villages de la province. Mais à court de temps (exemptés de visa pour 15 jours uniquement) et d’argent (outre la monnaie échangée à la frontière chinoise, la seule banque nous permettant de retirer sans frais se trouve à Hanoï), nous avons dû raccourcir notre périple et tirer une croix sur la visite des cascades de Thác Bản Giốc

Au final, même si nous n’avons pas pu tout voir, nous n’avons absolument pas regretté nos choix: ils nous ont permis de voir et de vivre de belles choses – juste assez pour se convaincre, un jour, d’y retourner!

Nos autres articles sur le Vietnam:

* Article rédigé d’après notre expérience personnelle *

3 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *