Temples d’Angkor: itinéraire d’un jour à vélo – Cambodge

1 Partages

Malgré l’extrême popularité et un coût relativement élevé du ticket d’entrée, nous étions résolus à visiter les temples incontournables d’Angkor. Avec notre petit budget, nous nous sommes donc mis d’accord pour choisir la formule la plus économique (et la plus écologique!): visiter les temples à vélo, avec un ticket 1 jour valable sur l’ensemble du site. Résultat, une journée placée sous le signe de l’émerveillement et de magnifiques découvertes mais aussi… d’une intense fatigue! Si tu te demandes comment visiter les temples d’Angkor à vélo sur la journée, sans trop te fatiguer et en évitant la foule au maximum, alors tu es au bon endroit!


Préparer sa visite aux temples d’Angkor: ce qu’il faut savoir

  • On peut acheter son ticket la veille (37$/personne) et entrer gratuitement à partir de 17h30 sur le site des temples d’Angkor pour admirer le coucher de soleil (promis, les gardes te laisseront passer!)
  • Si la plupart des temples ouvrent entre 7h30 et 17h, certains ont des horaires plus spécifiques: repère-les sur une carte, pour te décider où regarder le lever de soleil et le coucher de soleil.
  • Vérifie la météo: il serait dommage de visiter les temples avec un temps voilé, au risque de ne pas voir le soleil se lever ou se coucher derrière les temples!
  • Prépare tous tes repas, et de l’eau en quantité à l’avance: les prix sur place sont exorbitants!
  • Les distances entre les temples à parcourir sont grandes: la solution la plus simple, écologique et économique est de louer un vélo en ville pour 1$/personne la journée (ou 1,5$ pour un jour et demi)
  • Il n’est pas possible de camper dans l’enceinte du parc des temples d’Angkor: nous avons tenté de le faire, en toute discrétion, et à l’écart des temples… Malheureusement, les gardes sont venus nous déloger, nous ordonnant de partir malgré l’absence formelle d’interdiction de bivouaquer. En pédalant un peu à l’est, nous avons pu rencontrer des fermiers qui nous offert l’hospitalité: une expérience enrichissante, entourés de gens modestes côtoyant quotidiennement l’opulence

Notre journée aux temples d’Angkor

Un temple en forme pyramidale, vraiment chouette, avec de beaux bas-reliefs et quelques statues pas trop mal conservées tout en haut du temple. À faire absolument au lever ou au coucher de soleil!

Un long, très long temple pas du tout populaire et qui, pourtant, vaut carrément le détour! C’est le premier temple que nous avons visité après Pre Rup, et nous ne l’avons pas du tout regretté: il n’y avait personne, ce qui nous a permis d’admirer tranquillement tous les bas-reliefs  du temple (il y en a beaucoup!) et de prendre de très belles photos à la lumière du matin, garanties sans touristes. C’est un de nos coups de cœur à Angkor!

Le temple devenu célèbre grâce au film Tomb Raider ne nous a pas du tout déçus! Magnifique, imposant, remarquablement bien restauré, il ne nous a pas fallu longtemps pour tomber sous le charme de Ta Prohm et de ses pierres, partiellement ensevelies sous d’immenses racines d’arbres centenaires. On se prendrait presque pour la célèbre archéologue en quête d’un trésor caché dans ce temple, perdu au cœur de la jungle…  
Seul petite ombre au tableau: la horde de touristes (en particulier les touristes chinois) aux heures d’affluence… Les plus célèbres spots (mais pas forcément les plus beaux!) pour les photos se retrouvent vite submergés, et il faut parfois s’armer de patience pour attendre le timing parfait. Heureusement, le site est grand: cela laisse la possibilité de fuir les groupes de touristes bruyants!

Vraiment pas terrible! Est-ce parce que ce temple a été restauré par des équipes chinoises, avec leur tendance à tout Disneylandiser?

Après la déconvenue, la bonne découverte! Ce temple perdu au milieu de la forêt nous a beaucoup rappelé celui de Ta Prohm (temple de Tomb Raider) en beaucoup plus petit, et beaucoup plus brut! En effet, ce temple n’a pas (encore) été restauré, ce qui permet de se faire une idée de son état lorsqu’il a été découvert… En plus, il n’y avait personne lorsque nous y étions – un véritable moment d’exploration! Autre point positif: étant protégés du soleil par les arbres, nous avons d’autant plus apprécié cette visite aux heures les plus chaudes!

Un temple tout en longueur, tout en perspective, en partie restauré. Sa particularité: une sorte de cloche, posée au centre du temple! Comme à Ta Prohm, on peut y voir des arbres pousser entre les pierres et des alignements de trous dans certains murs, là où étaient encastrées à l’époque de jolies pierres précieuses. Profitant d’une affluence plutôt faible, on a pu parcourir ce temple en toute tranquillité. Approuvé, et chaudement recommandé!

Baphuon et la terrasse des éléphants

Le site est plutôt bien conservé, grâce aux importants travaux de restauration. En ce qui nous concerne, nous n’avons pas été spécialement conquis – y compris par la vue depuis le haut du temple de Baphuon qui ne valait pas, à notre sens, l’effort infligé à nos corps déjà fatigués. Si tu es pressés par le temps, passe ton chemin!

Un temple à voir absolument, malgré la foule de touristes qui s’y presse toute la journée – la partie visitable se concentrant sur le haut du temple, dans un espace assez restreint, fais-toi à l’idée qu’il ne sera jamais facile d’y circuler librement… Le petit truc en plus: on peut tout à fait s’amuser avec les immenses visages souriants en pierre, en se photographiant avec un effet de perspective!

Tu ne vas certainement pas nous croire, mais nous avons bel et bien raté la visite d’Angkor Wat! Comment est-ce possible? Eh bien, après une journée bien chargée, nous sommes arrivés aux portes du temple à 17h40… Soit 10 minutes après l’heure de fermeture officielle. Seule consolation: nous avons pu admirer les formes particulières du temple depuis l’extérieur, et le coucher de soleil depuis le lac en face d’Angkor Wat!

Bilan et itinéraire conseillé

Limités en temps et en budget, nous nous sommes retrouvés à pédaler comme des fous, en plein soleil, pour essayer de voir un maximum de temples en 1 journée. Résultat: non seulement cette stratégie nous a beaucoup fatigués, mais cela nous a aussi joué des tours puisque nous n’avons même pas eu le temps de visiter l’intérieur d’Angkor Wat!
Avec le recul, on te conseille vraiment de restreindre la liste des temples à voir (maximum 6 temples sur la journée): entre les distance à parcourir (nous avons parcouru plus de 60 kilomètres au total!), la chaleur (38°C en moyenne) et le monde, tu vas vite t’épuiser!…

Ceci dit, nous ne regrettons absolument rien! Nous avons vu énormément de belles choses, visité des temples beaucoup moins populaires, évité la foule au maximum – sauf à Ta Prohm et à Bayon, deux temples extrêmement populaires, visités à toute heure de la journée. En se basant sur nos observations, nous avons établi un itinéraire idéal avec un ticket 1 jour – avec des horaires indicatifs de visite, pour t’aider à y voir plus clair!

J-1, Billets et Coucher de soleil

Angkor Park pass

16h30

5km depuis Siem Reap

Ouverture de la billetterie pour les tickets du lendemain dès 16h30

Pre Rup

Coucher de soleil

10km depuis la billetterie

Nous l’avons fait au lever du soleil, mais la vue devrait être encore meilleure soleil couchant!

Jour J, Visite des temples

Angkor wat

Lever du soleil 5h30-8h

6,5km depuis Siem Reap

D’après les retours d’autres voyageurs, il serait préférable de visiter l’intérieur du temple juste après le lever du soleil, avant que la foule ne s’y presse. Prend ensuite le parcours du petit circuit en sens inverse, c’est-à-dire vers l’est!

Bantei Kdei – le temple oublié

8h30-9h30

5km depuis Angkor Wat

Un temple à voir absolument aux premières lueurs du soleil!

Ta Prohm – le temple de Tomb Raider

10h-12h

2,5km depuis Bantei Kdei

N’hésite pas à te perdre dans le célèbre temple de Lara Croft, pour t’échapper de la foule!

Ta Nei – le mini Tomb Raider

12h30-13h

2,7km depuis Ta Prohm

Pour prolonger l’aventure Tomb Raider, sans être embêté par les touristes!

Preah Khan – le temple tout en perspective

14h-15h30

7,5km depuis Ta Nei par la route

Par la route, le trajet est plus long mais plus simple… En suivant le petit chemin (et ce qui semblait être un raccourci) sur maps.me, il a fallu porter nos vélos au niveau du pont sur le petit barrage de la rivière: une perte de temps et d’énergie au final!

Bayon – le temple aux mille sourires

16h-17h30

4,2km depuis Preah Khan

Ici, prend tout ton temps jusqu’au début du coucher de soleil afin de réaliser les plus belles photos (Note: ne perd pas trop de temps aux autres endroits d’Angkor Thom, seul Bayon vaut vraiment le coup selon nous).

Porte Sud d’Angkor Thom

17h30

1,5km depuis Bayon

Arrête-toi sur le pont, pour profiter d’un dernier coucher de soleil se reflétant sur l’eau de la rivière!

Informations

Service de location de vélo pas cher à Siem Reap: « Laundry New Day » (en face de l’hôtel Frangipani)

En savoir plus sur le Cambodge:

* Article rédigé d’après notre expérience personnelle *

1 Partages
Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *