Destination Laos: notre guide voyage

drapeaux-monde-globe-traductionEntre nos deux séjours au Vietnam (le premier, exempts de visa, et le second avec un visa touristique d’un mois), nous nous sommes décidés à visiter le Laos – un choix motivé par le besoin de ralentir le rythme, de se reposer, calmement, au cœur d’un pays réputé pour sa nature luxuriante et ses grottes gigantesques. Et si les paysages naturels spectaculaires étaient bien au rendez-vous, le Laos nous a réservé bien d’autres surprises – des surprises qui n’ont, finalement, pas rendu notre roadtrip si reposant: des challenges, un peu de corruption, beaucoup d’attente en autostop et de poussière avalée à travers les routes défoncées!

Que faire au Laos?

  • Grottes
  • Nature
  • Village

Mahaxay

backpacking Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volunteering Laos Mahaxay boucle Thakhek loop

Mahaxay, c’est le nom de ce petit village oublié, situé pourtant à moins d’une dizaine de kilomètres de la fameuse boucle de Thakhek. Un village oublié par la majorité des touristes, mais un village que l’on n’est pas prêts d’oublier: un véritable bout de paradis, construit sur les bords de la rivière Xe Bang Fai – une rivière menant à une autre grotte souterraine se visitant par bateau, moins touristique que celle de Konglor (grotte Xe Bang Fai river). Un bout de paradis où nous n’avons pas hésité à poser nos sacs, sous l’immense abri surplombant la rivière, invités à se reposer, bercés par la vie d’un petit village pittoresque et d’une nature intouchée 🌴

Le saviez-vous?

Fermiers et Dip Khow 🍚

Le Dip Khow, quésaco? C’est le petit panier en bambou, contenant une bonne portion de riz gluant, que les fermiers et cultivateurs de riz laotiens emportent avec eux… lorsqu’ils vont aux champs!

Un héritage français encore bien présent! 🇫🇷

En tant que français, nous n’avons pas eu trop de mal à repérer les mots français inscrits un peu partout sur les bâtiments officiels, tels que “école”, “poste”… Mais ce qui nous a le plus étonné, parmi ces restes de la colonisation française, ce sont les parties de “Bounes” – autrement dit, en bon français, les “parties de boules” ou de pétanque!

Un patchwork ethnique 👨‍👩‍👧‍👦

Saviez-vous que le Laos compte environ 68 ethnies différentes? Et bien rassurez-vous, nous ne le savions pas non plus avant d’être hébergés par un homme Khmou dans la province de Houaphan – qui nous a aussi rappelé que l’intitulé exact de son pays, en forme longue, est “République démocratique populaire du Laos” (englobant toutes les minorités ethniques du Laos)

Thaï ou lao? 🗣️

Au Laos, la plupart des programmes TV diffusés sont thaïlandais. À vrai dire, ces deux langues sont si proches qu’il n’est pas compliqué pour un Laotien de comprendre le Thaï!

La guerre oubliée 💭

Il n’y a pas que le Vietnam qui a souffert de la guerre: parmi les 7 millions de tonnes de bombes lâchées par l’armée américaine, au moins 2 millions de tonnes auraient été larguées au-dessus du Laos – faisant du Laos le pays le plus bombardé au monde. Raison invoquée? Contrer les soldats vietnamiens qui transitaient dans ce pays, et leur couper toute voie d’approvisionnement… Aujourd’hui encore, on peut observer quelques traces de cette guerre oubliée: aux environs de Thakhek, quelques tombes ont été érigées proche de la route principale menant au Vietnam pour ensevelir les corps des soldats viêtcongs tués sous les bombes…

Le voyage alternatif au Laos

Le budget

Bon à savoir

🍽️ Une soupe de noodles végétarienne: 10000 – 15000 kip (pour les plus copieuses)
🍺 0,5L de bière en épicerie: 10000 kip

L’autostop

Plutôt difficile! Les conducteurs laotiens ne se sont pas arrêtés facilement, même lorsque nous étions perdus au milieu de nul part, tout en brandissant un panneau écrit en laotien… De tous les conducteurs qui se sont arrêtés, une bonne partie d’entre eux se trouvait être soit des chinois en voyage d’affaires, soit des chauffeurs routiers vietnamiens!
Hormis cela, lorsque nous avons été pris par des conducteurs laotiens, nous étions bien souvent invités à monter à l’arrière ouvert d’un pick-up!

L’hospitalité

Au Laos, l’hospitalité est différente de ce que l’on s’imagine: bien que deux familles nous ont ouvert les portes de leur maison, nous n’avons pas été pour autant invités à dormir à l’intérieur! Il faut dire que la plupart des maisons laotiennes sont très modestes, souvent faites en bois et sur pilotis, avec en général une seule pièce commune pour faire dormir toute la famille… Dans ces conditions, nous avons été plus que ravis de pouvoir planter notre tente dans un espace protégé (jardin clos), d’avoir accès à l’eau et aux toilettes, et de partager de très bons moments (et même des repas à base de riz gluant!) avec eux!

Le volontariat

Nous n’avons eu aucune difficulté à trouver une mission de volontariat dans un hostel de Vang Vieng, en particulier durant la haute saison touristique (de novembre à mars).
Vous pouvez également trouver au Laos plusieurs missions de volontariat à la ferme, ou en tant que professeur d’anglais!

Le bivouac

Le bivouac est toléré, mais fortement déconseillé dans les coins les plus reculés, en raison des bombes enterrées qui n’ont pas encore explosées!… Notre conseil: demandez aux locaux, à l’aide d’un traducteur ou d’un dictionnaire d’images, si vous pouvez planter votre tente dans leur jardin ou à proximité en lieu sûr. Bien souvent, on vous donnera également un accès à l’eau! 🙂

Nos coups de coeur

Nous étions venus au Laos pour nous reposer, nous en sommes repartis encore plus fatigués… mais enchantés! Il faut dire que pour des amoureux de la nature comme nous, le Laos constitue une destination de choix! Voici donc nos coups de cœur dans ce pays:

  • Les grottes de la boucle de Thakhek
  • Mahaxay
  • Les paysages de la province oubliée de Houaphan

Notre déception

Nous n’avons pas du tout aimé Vang Vieng, devenu un repaire  pour les routards en quête d’alcool bon marché et drogues en tout genre. On ne sait pas ce qui a été le pire: côtoyer des hordes de touristes asiatiques bruyants, voir des jeunes vomir leurs tripes dans la rivière, cramponnés à leur bouée ou des inconscients foncer en pleine nature à bord de leur buggy polluant…

Khob chai Laos! 🙏

* Article rédigé d’après notre expérience personnelle *

Cet article t'a plu? Dis-le nous en commentaire ou partage le!
  • 61
    Shares

Laisser un commentaire