traduction translationSerialHikers Axel and his bike around the world for 3 years roadtrip bike velo tour du monde adventure aventureLors de notre roadtrip en Croatie, nous avons rencontré un drôle de cycliste sur la route près de Dubrovnik, alors que nous tentions (désespérément) d’arrêter une voiture. Ce voyageur très particulier était en route pour l’Allemagne, son pays d’origine, après 3 ans de voyage à vélo autour du Monde. Avec son vélo bricolé, ses grosses sacoches accrochées à l’arrière du vélo et un petit drapeau malaisien flottant dans son dos, il a tout de suite attiré notre attention… Nous avons discuté ensemble assez longtemps, debouts sur le bord de la route, indifférents à la circulation. Et nous avons décidé de vous livrer son histoire!

 

Salut, tout d’abord, qui es-tu?

SerialHikers Axel and his bike around the world for 3 years roadtrip bike velo tour du monde adventure aventureSalut, je m’appelle Axel et je viens de Cologne, en Allemagne. Sur le papier, je suis un travailleur social – mais j’ai également fait un stage en tant que jardinier et paysagiste… Mais pour être honnête, je n’aime pas vraiment travailler. Surtout lorsqu’il s’agit d’un boulot classique. Un jour, mon patron m’a ordonné de couper un superbe vieil arbre centenaire parce que le client ne voulait plus de cet arbre qui “lui faisait trop d’ombre”. Vraiment, j’ai détesté ça! Mais bon, on a tous besoin de gagner de l’argent, pas vrai? Ou du moins, on pense que nous en avons besoin. Aujourd’hui, je sais que je peux vivre avec moins d’argent que je pensais au départ. Mais si il s’agit de travailler pour évoluer, tant physiquement que mentalement, et qu’en le faisant on améliore aussi le monde qui nous entoure… Dans ce cas, on peut dire que je suis un vrai bourreau du travail!
 

Les gens pensent qu’ils sont libres, mais ils sont en fait prisonniers du système de consommation. Je ne voulais pas faire partie de cette routine!

 

Comment voyages-tu et quel a été ton itinéraire?

SerialHikers Axel and his bike around the world for 3 years roadtrip bike velo tour du monde adventure aventureJe voyage à vélo. En mai 2014, je me suis envolé pour l’Amérique du Sud (Santiago de Chile) avec mon vélo et j’ai pédalé toute la côte jusqu’à atteindre la Colombie. Malheureusement, j’ai dû reprendre l’avion à cause de la frontière compliquée avec le Panama. Depuis le Panama, j’ai pédalé à travers l’Amérique Centrale, en passant par le Mexique jusqu’aux États-Unis. Là-bas, je me suis déplacé le plus souvent sur les autoroutes (une des raisons pour laquelle les policiers américains ne m’aimaient pas trop) jusqu’à Rhode Island où je suis resté chez des amis que j’avais rencontré précédemment à Chengdu, en Chine.
 
Je suis reparti des USA en avion jusqu’à la Nouvelle Zélande, et j’ai exploré les deux îles néo-zélandaises avant de m’envoler pour Singapour. J’ai traversé l’Asie du Sud-Est avant de retrouver la Chine, avant de prendre un ferry pour le Japon. Je ne suis pas resté très longtemps au Japon, juste le temps qu’il me fallait, puis je suis retourné en Chine où j’ai commencé à pédaler pour de longues distances en direction de l’ouest. J’ai emprunté un chemin similaire à celui que j’avais fait en 2011, lorsque j’étais revenu en Allemagne après un séjour en Chine; et j’ai même retrouvé des gens au Kazakhstan qui m’ont reconnu de mon dernier périple. Ensuite, j’ai pris un ferry sur la mer Caspienne, passé du temps en Turquie, tout en restant en sécurité pendant les émeutes de 2016 [ndlr: des attaques terroristes sont survenues fin 2016 dans l’Ouest de la Turquie]. J’ai ensuite regagné le continent européen, et je me trouve en ce moment en Croatie. Au total, j’ai donc pris 4 avions et 2 ferrys! Aussi, j’ai toujours dormi dehors pendant mon voyage (avec un duvet mais pas de tente) sauf lorsque je me faisais inviter par des gens sympathiques à dormir chez eux. On m’a offert quelquefois des repas, mais normalement je cuisine avec ce que j’ai ou ce que je trouve (souvent en glanage alimentaire) parce que j’ai un tout petit budget. J’ai également cuisiné des animaux morts trouvés sur la route ou des fruits qui poussent dans les environs!
 

“Soit tu le fais, soit tu la fermes”

 

Qu’est-ce qui t’a poussé à voyager si longtemps?

SerialHikers Axel and his bike around the world for 3 years roadtrip bike velo tour du monde adventure aventureDans notre société (et plus particulièrement dans les pays occidentaux), on nous éduque à travailler pour un système capitaliste: travailler pour payer un loyer, acheter ou rembourser des crédits. Plus tu gagnes de l’argent, plus tu en dépenses. Les gens pensent qu’ils sont libres, mais ils sont en fait prisonniers du système de consommation. Je ne voulais pas faire partie de cette routine! Je ne pense pas qu’il faille se réveiller pour aller bosser dans quelque chose qui ne nous plaît pas vraiment. Les gens le font seulement parce qu’ils pensent qu’ils ont vraiment besoin d’argent (pour payer des choses qu’ils n’ont en fait pas besoin); ils ne se posent pas de questions car ils ont été éduqués à consommer. Moi, tout cela, ça me rendait malade! Voyager a donc été pour moi, en premier lieu, une solution pour m’échapper de ce système – et puis, bien sûr, je voulais découvrir d’autres endroits. Lorsque j’ai fait mon premier trip à vélo, depuis la Chine jusqu’en Allemagne, j’ai eu cette impression de liberté comme jamais ça ne m’était arrivé avant; et je me suis retrouvé en paix avec toutes mes convictions. A travers le voyage, j’ai pu être enfin moi-même et me débarrasser de ce stress artificiel que les hommes s’imposent. Je me tiens désormais à l’écart de la convoitise et de la peur d’exercer un métier où l’on gagne bien sa vie, de ce dictat qui t’impose d’aller dans une bonne école ou d’avoir une belle voiture pour réussir ta vie. Pendant mon voyage, j’ai trouvé des réponses sur comment utiliser cette aventure pour vivre dans cette société, au lieu de fuir tous mes problèmes: en fait, nous devrions arrêter de voir le voyage comme une fuite.

 

Qu’est-ce que tu espérais de ce voyage?

SerialHikers Axel and his bike around the world for 3 years roadtrip bike velo tour du monde adventure aventureEn règle générale, je veux devenir quelqu’un de plus balancé, plus “moi”, vivre dans ma propre réalité sans toutes ces distorsions inutiles. Tu peux décrire toutes ces choses comme ce que les Chinois appellent le “Yin et le Yang”. Il y a des choses qui produisent du chaos, d’autres de l’ordre. On a besoin des deux de manière équilibrée; c’est comme cela que nous pouvons nous concentrer sur ce que nous pouvons accomplir. Par exemple, je ne pense pas trop ou pas assez au futur, et la même chose pour le présent ou le passé. Mon but dans la vie est de parvenir au plus près du “milieu doré”. Atteindre complètement ce “milieu doré” serait la perfection, bien que je ne crois pas en la perfection – car si quelque chose comme la perfection existait réellement dans ce monde, il n’y aurait plus la possibilité de s’améliorer et la vie serait très ennuyeuse! Ce voyage m’a donc aidé à trouver la voie vers un Axel plus balancé, un Axel capable de survivre dans cette folie moderne! Et si je devais comparer avec l’ancien Axel, je peux dire que je suis dans la bonne voie.

 

Quels sont tes meilleurs (et tes pires!) souvenirs de voyage?

SerialHikers Axel and his bike around the world for 3 years roadtrip bike velo tour du monde adventure aventure

Hmmm… En fait je dirais que toute ma vie jusqu’à présent a été un merveilleux voyage, et je suis reconnaissant pour tout ce que cela m’a apporté: le beau, l’horreur, le bonheur, les bonnes et les mauvaises personnes que j’ai rencontré. A propos de ce voyage en particulier, le trip dans son entier a été à la fois mon meilleur et mon pire souvenir! 

 

Combien t’a coûté ce voyage?

SerialHikers Axel and his bike around the world for 3 years roadtrip bike velo tour du monde adventure aventureJe dirais que 80% de mes dépenses sont des dépenses incompressibles: avions, visas, réparations sur mon vélo, frais de douanes etc. En gros, ce sont toutes des dépenses de voyage qui te permet de te rendre d’un endroit à un autre! Les frais variables ou de luxe représentent environ 20% et couvrent mes achats en tabac, weed, ou parfois un bon gros repas dans un restaurant local. Mais en terme de dépenses essentielles, comme la nourriture, l’eau ou hébergement, j’obtiens tout cela pour presque gratuit. Comme je l’ai déjà dit, je fais du glanage alimentaire (récupération d’invendus auprès de supermarchés), je récupère des restes auprès de restaurateurs, ou je récolte des fruits dans les champs (attention à ne pas se faire prendre par le propriétaire!) un peu partout. En plus, pas mal de gens m’ont offert l’hospitalité ou des repas, et quelque fois même de l’argent! Je voyage avec vraiment le strict minimum… mais là, je ne sais pas combien j’ai dépensé au total en Euros.

 

Si tu devais refaire ce trip, qu’est ce que tu changerais?

Rien, parce que comme je l’ai déjà dit, ce voyage a été merveilleux! Je peux mourir n’importe quand avec un grand sourire sur mon visage, sans aucun regret.

 

Quels sont tes conseils pour des gens qui hésiteraient à faire ce genre de trip?

SerialHikers Axel and his bike around the world for 3 years roadtrip bike velo tour du monde adventure aventure

Je pense que pas mal de gens se mettent des barrières ou sous-estiment leurs capacités; et c’était la même chose pour moi – cela m’arrive encore, bien que ma balance a beaucoup changée! Mon seul lien qui me retenait en Allemagne, avant mon voyage, était ma grand-mère. Mais la vérité c’est que je voulais vraiment partir… C’était pour moi comme une échappatoire à tous mes problèmes. A l’époque, à chaque fois que je voyais mon meilleur ami, je me plaignais beaucoup sur mes conditions de vie – et que je voulais juste partir, mais que je ne pouvais pas à cause de ma grand-mère… Un jour, mon ami m’a dit: “soit tu le fais (et tu écoutes ton cœur), soit tu la fermes”. Cette phrase a été le déclic pour moi de poursuivre mon rêve, et si nous n’avions pas eu cette conversation, je ne serai probablement jamais parti. Au passage, ma grand-mère va très bien et a 96 ans aujourd’hui. Ma décision de voyager m’a toujours paru égoïste, mais à vrai dire j’ai en quelque sorte inspiré ma famille, et ils sont très fiers de moi. Bien sûr, ma mère et ma grand-mère s’inquiètent toujours pour moi – c’est dans leur nature de mère de s’inquiéter je suppose… Je pense aussi que la vie est trop courte, et je ne veux pas me plaindre toute ma vie de choses que j’aurais pu faire et que je n’ai jamais faites. Écoutez votre cœur, trouvez ce que vous voulez vraiment, et faites-le! Suivez vos rêves! Ma prochaine étape, quand je serai de retour, est d’être présent pour ma grand-mère et ma famille. Je commençais à être fatigué de vagabonder car je pense avoir trouvé la plupart des réponses que je cherchais, et que ma famille et mes amis me manquent!

 

Que prévois-tu de faire pour vivre lorsque tu rentreras?

SerialHikers Axel and his bike around the world for 3 years roadtrip bike velo tour du monde adventure aventureJ’ai découvert que je n’avais pas besoin de travailler énormément pour gagner l’argent qu’il me faut pour vivre. Donc je pense que je vais continuer à voyager ponctuellement, pas un gros voyage comme celui-ci, et pas non plus pour trouver une voie de me rendre plus balancé. Aussi, je voudrais vivre plutôt en extérieur, donc continuer à voyager va m’aider à cela! Je ferai n’importe quel job dont j’ai besoin: j’ai déjà réalisé plein de différents jobs, et je ne veux pas que mon travail conditionne ma vie.

 

Le challenge d’Axel était de pédaler toute la circonférence de la Terre, soit un total de 40,100 km. Comme son but est quasiment atteint (il ne lui reste plus que quelques centaines de kilomètres!), il nous a demandé conseil sur un itinéraire à vélo en France, proche de la côte Atlantique. Nous lui avons conseillé de suivre la côte d’Azur avant de se diriger vers les Landes, un endroit connu pour abriter la plus grande forêt et plus grandes dunes de sable d’Europe; puis de pédaler le long de la Loire avant de rentrer en Allemagne. Il peut réaliser ce parcours grâce à la piste cyclable appelée “Loire à vélo”, une piste qui longe la rivière Loire et de magnifiques châteaux, ainsi que des troglodytes naturelles!
 
Vous pouvez retrouver Axel
sur sa chaîne YouTube: 
 
Vous avez aimé? Commentez, partagez, ou bien suivez nos aventures :)

Laisser un commentaire