world-flags-globe-translationAprès un séjour reposant à Almaty, nous étions sûrs de ne pas être déçus de la fin de notre séjour kazakh: les montagnes du Sud et les prairies verdoyantes de cette région laissaient présager le meilleur à venir pour des amoureux de la nature comme nous. Sur notre carnet de notes, à côté du nom de Kaindy, figurait le canyon de Charyn… 
 

Présentation du canyon de Charyn

Le canyon de Charyn est un ensemble de formations rocheuses s’étendant sur 90 kilomètres (et oui, tout de même!), entourant la rivière Charyn – une rivière qui prend source dans les montagnes du Tian Shan, dont on peut facilement apercevoir les sommets toujours enneigés depuis les hauteurs du canyon. Si visiter un canyon reste un phénomène assez exceptionnel, visiter le canyon de Charyn s’est révelé être… encore plus exceptionnel! Bon certes, ce canyon ne surpasse pas la profondeur abyssale d’Hayghar, le grand canyon iranien mais les formations rocheuses kazakhes possèdent de très belles couleurs ocres et rouges, avec par endroit des formes assez insolites et exceptionnelles pour un canyon!

Mais la particularité du canyon de Charyn ne s’arrête pas là… car en vérité il n’existe pas un canyon, mais 4 canyons différents, accessibles depuis 4 routes différentes!

  1. La Vallée des châteaux (Valley of castles): il s’agit de la partie la plus populaire et la plus accessible, dont l’entrée est facilement signalée depuis la route principale à 25km au sud de Kokpek. L’entrée, pour cette partie, est payante.
  2. Le canyon jaune (Yellow canyon): un surnom donné d’après les roches ocres qui le composent… Un canyon qui peut se visiter en libre accès en empruntant une piste non signalée depuis le village d’Aksay!
  3. Le canyon de Temerlik et…
  4. Le canyon rouge (Red canyon): des canyons situés à l’est, accessibles gratuitement depuis une piste partant d’Aksay ou depuis la route A5 Aksay – Chundzha – Kolzhat. 
Nous avons également entendu parler d’un cinquième canyon: le canyon de Bestamak. Le problème, c’est que ce canyon serait uniquement accessible à pied depuis la Vallée des châteaux quand le lit de la rivère est à sec – ce qui n’a pas été le cas lorsque nous y avons été, en juin 2018… 
Note: tous les canyons cités au-dessus sont très bien référencés sur l’application de carte hors-ligne Maps.me. N’hésitez pas à sauvegarder leur emplacement avant votre visite!
 
backpacking Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering Kazakhstan Charyn canyon camping
Un petit tour dans la Vallée des châteaux

 

Notre nuit à la Vallée des châteaux

Trouver des conducteurs en autostop pour atteindre les autres canyons n’a pas été chose aisée; c’est pourquoi nous nous sommes contentés de visiter uniquement la Vallée des châteaux – la partie la plus populaire du canyon de Charyn. Nous sommes donc arrivés en fin de journée au poste de garde, situé à environ 10 kilomètres de la route principale. Notre droit d’entrée payé, nous avons continué le chemin jusqu’à une aire de stationnement ammenagée, disposant de quelques auvents et deux cabines de toilette. C’est exactement ce qu’il nous fallait, surtout depuis que la pluie avait commencé à tomber sur ce paysage de terre de feu: nous décidons alors de planter la tente sous un des auvents, et d’aller explorer la Vallée des châteaux.

Depuis le parking, nous avons suivi la multitude de chemins descendant le long des crètes des roches rougeoyantes, pour retrouver la piste tracée au fond du canyon: un instant féérique, unique, comme enveloppés par les immenses parois aux formes parfois insolites. Lorsque nous sommes remontés au sommet, par un petit chemin passant le long de la rivière Charyn et du complexe touristique exagérément appelé “Ecopark”, la pluie avait cessé pour faire place à un magnifique arc-en-ciel. Devant nous, Charyn s’illuminait de ces plus belles couleurs avant de sombrer dans la nuit…

 

chronometre
1 demi-journée + 1 nuit (idéal)
Informations: Canyon de Charyn, Vallée des Châteaux – 210 kilomètres à l’est d’Almaty.
Droit d’accès: 740 Tenge/personne + extra de 750 Tenge/tente (ticket à conserver).
Possibilité de loger dans un des bungalows de l’Ecopark.
Route non goudronnée (piste) depuis la route principale jusqu’à l’entrée du parc.
Accessible en 4×4 (taxi ou location) ou en autostop!

 

* Article rédigé d’après notre expérience personnelle *

Vous avez aimé? Commentez, partagez, ou bien suivez nos aventures :)

Laisser un commentaire