Destination Singapour: notre guide voyage

0 Partages

Débarqués aux portes de Singapour, nous en avons profité pour visiter cette incroyable cité-État avec l’aide d’Ashlie, notre contact singapourienne rencontrée deux ans plus tôt en Grèce. Démesurée, propre, ordonnée, verte et contrastée: tels sont les mots qui nous sont venus à l’esprit pour décrire ce paradis de la finance et du commerce. Retour sur notre périple sur cette île asiatique très prospère!


Visa et passage frontière

90 jours avec un passeport français

Depuis la Malaisie

SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly singapour singapore destination bay gardens light show

Que voir à Singapour

Se balader dans la ville

Marina Bay Sands et ses jardins

Impossible de louper l’emblématique resort Marina Bay Sands (oui oui, il s’agit bien d’un hôtel resort)! Avec son toit en forme de barque (qui abriterait la plus grande piscine à débordement) et son canal intérieur de style vénitien, on comprend rapidement pourquoi Marina Bay Sands est devenu le symbole incontesté de cette ville démesurée!

Little India

Lorsque l’on voit ces échoppes colorées à la peinture défraîchie, ces ruelles encombrées emplies de saveurs épicées rappellant l’Inde, on se demande si nous sommes toujours en plein cœur de Singapour… ou quelque part dans le vieux centre de Delhi! Une balade hors du temps, qui a ravi nos sens et nos souvenirs doux-amers de l’Inde.

Haji Lane

Non loin de Little India, se trouve Haji Lane: une ruelle piétonne commerçante, dynamique, qui détonne dans le paysage “gratte-cielleux” de Bugis. À deux pas de là, la mosquée Sultan (Masjid Sultan) vaut aussi le coup d’œil!

Chinatown & Nankin street

Des quartiers “Chinatown”, il en existe pas mal à travers le monde – et ce quartier de Singapour n’est pas plus différent que d’autres Chinatown… Mais ce qui a retenu notre attention, c’est la rue Nankin street, une des premières rues créées à Singapour (elle a été mentionnée dans un document datant de 1822). C’est aussi dans cette rue que des femmes Samsui (des immigrées travailleuses chinoises) se sont installées entre 1934 et 1949; des femmes reconnues pour leur dur labeur sur les chantiers de construction singapouriens… Si aujourd’hui les maisons ont toutes été transformées en bars et petits commerces, le charme de ces échoppes chargées d’histoire est toujours présent!

Telok Blangah Hill park

Déjà bien fatigués par notre longue marche à travers les différents quartiers de Singapour, nous n’avons pas eu le courage de continuer jusqu’au parc Telok Blangah Hill et sa promenade suspendue (forest walk)… Si tu n’es pas trop pressé par le temps, la balade en plein cœur de la forêt du parc Telok Blangah Hill constitue une agréable alternative au paysage ultra-urbanisé de Singapour!

L’aéroport de Singapour

“Mais dis donc, ils ne se moqueraient pas de nous, là? Ils voyagent sans avion, et ils conseillent d’aller voir un aéroport…” Oui, bon, ok: recommander un aéroport, ce n’est clairement pas dans nos habitudes… Mais d’après notre contact Ashlie, l’aéroport de Singapour (qui a coûté pas loin de 7 milliards SG$) regorge d’attractions, de jardins, sculptures, et autres curiosités ouverts au public 24h/24 – autrement dit, tu n’as pas besoin d’un ticket d’avion pour les voir, et c’est gratuit!

S’émerveiller devant les Light Show

Gardens by the Bay

“You should be dancing, yeah, dancing, yeah!” Visiblement, le thème disco “Saturday night fever” et les BeeGees nous auront laissés de bons souvenirs de la “Supertree Grove” et de son spectacle sons & lumières!

Horaires du show: 19.45

Marina Bay Sands

De l’autre côté, sur le parvis d’Event Plaza, se joue le spectacle de sons & lumières de Marina Bay Sands – non pas dans les arbres, mais sur l’eau cette fois-ci! Un spectacle que l’on peut admirer avec celui de Gardens By the Bay, au cours de la même soirée!

Horaires du show: 20.00 / 21.00

Les distributeurs insolites de Singapour

À Singapour, tout se vend, tout s’achète. Et pour faire fonctionner l’économie à toute heure de la journée, les Singapouriens ont donc imaginé des distributeurs… à saumon (norvégiens, svp!). Mais la folie des distributeurs ne s’est pas arrêtée là, puisqu’il est également possible d’acheter une voiture de luxe via un gigantesque distributeur. Du pur génie marketing!

Le Saviez-vous?

Pays jeune

L’histoire complexe de Singapour est étroitement liée à sa position géographique idéale, notamment pour le commerce maritime. L’île a tour à tour appartenue aux néerlandais, aux britaniques, aux japonais et aux malaisiens… Avant de devenir un état totalement indépendant, en 1965!

À gauche toute

Petit souvenir de l’occupation Britannique: à Singapour, on roule à gauche, et on y trouve aussi des bus à impériale!

Haro sur les chewing gum

On l’avait déjà évoqué: ici, on ne déconne pas avec la propreté! À tel point que depuis 1992, la vente et la consommation de chewing gum ont été interdites. Depuis, la réglementation s’est légèrement assouplie, mais on te conseille de ne pas rentrer sur le territoire les poches remplies de chewing gum…

La corde autour du cou

La peine de mort à Singapour? Vraiment? Oui, vraiment: avec 13 executions en 2018, Singapour possède l’un des taux d’exécution capitale par habitant le plus élevé au monde! Fun fact (enfin, façon de parler): les executions se font par pendaison à la prison du camp de Changi, toujours au lever du jour, un vendredi.

De la verdure à profusion

Rien d’étonnant à voir Singapour apparaître dans le top 5 des villes les plus durables au monde! La ville fait une part belle à la végétation, aux parcs entretenus, aux arbustes et plantes tropicales… Une végétation qui profite du climat chaud et humide pour se développer davantage!

Un exemple de diversité

Même si les Singapouriens d’origine chinoise restent majoritaires, on y retrouve également beaucoup de natifs indiens, malais, indonésiens… Dans le but de maintenir une certaine cohésion entre toutes ces communautés, le gouvernement a mis en place quelques mesures, dont celle instaurant des quotas dans les logements sociaux afin qu’il n’y ait pas une communauté prédominante. Un bel exemple de diversité!

Le voyage alternatif à Singapour

Le budget

Aïe, aïe, aïe! La vie à Singapour n’est certes pas donnée, mais ce qui a surtout plombé notre budget ce sont les transports en commun! Comme nous étions hébergés au nord de l’île, il a fallu que l’on prenne le métro tous les jours pour pouvoir visiter le centre. Résultat: 55% de notre budget quotidien s’est retrouvé dédié aux transports!

2,50 – 4 SG$ dans un food court (moins cher)

6 – 10 SG$ pour 0.5L de bière (supermarché)

SerialHikers stop autostop world monde tour hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage sans avion no fly roadtrip laos noodles

L’hospitalité

Il est possible, bien que difficile, de trouver un hôte prêt à t’héberger pour quelques jours: si tu as cette chance, garde bien à l’esprit que les logements étant chers et petits, tu devras sans doute partager l’espace avec la famille qui t’héberge!

Le bivouac

Nous avons eu la chance d’être hébergés dans la famille d’Ashlie, durant notre séjour à Singapour. Mais si tu n’as pas d’autre solution que de planter ta tente pour la nuit, il serait possible (et toléré) de bivouaquer sur une des petites îles de Singapour (St John’s island, Lazarus island).

Nos coups de coeur

Nous n’attendions pas grand-chose de Singapour; après tout, il s’agit d’une grande métropole moderne bâtie sur une île équivalente à la superficie de Paris et sa proche banlieue… Malgré tout, nous nous sommes laissés surprendre par:

  • La propreté et la profusion de verdure
  • Les light show, ces spectacles de sons & lumières qui fascinent toujours
Nos déceptions
 

On va certainement te paraître ultra-paradoxaux, mais autant on a beaucoup aimé Singapour pour ses engagements en faveur de la nature et de la propreté, autant nous avons détesté cette ville pour… ses excès de propreté! Tout est carré, ordonné, propre, lissé: il n’y a pas une mauvaise herbe qui dépasse, même pas une seule feuille morte sur les trottoirs! Cela nous a rendu quelque peu sceptiques: y a t-il de la vie ici?

* Article rédigé d’après notre expérience personnelle *

0 Partages
Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *