Destination Géorgie: notre guide voyage

backpacking Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering caucase georgie georgia destination

drapeaux-monde-globe-traductionL’accueil chaleureux des géorgiens et les magnifiques paysages que recèle ce petit pays ne sont définitivement pas un mythe. Entre montagnes et découvertes culinaires, entre verres de “tchatcha” (liqueur locale) et monastères, notre périple géorgien nous aura fait vivre une expérience intense!… Aujourd’hui, laissez-vous embarquer pour cette incroyable destination qu’est la Géorgie 😉 

 

Accès rapide:

 

Que faire en Géorgie?

  • Ville
  • Patrimoine
  • Insolite

Les télécabines rouillées de Chiatura

Chiatura Tchiatoura Georgia Georgie cable car telecabine urss soviet Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering

Accrochez-vous bien pour cette expérience hautement insolite: un aller-retour au sommet via des télécabines soviétiques entièrement rouillées! Êtes-vous prêts à défier votre peur?

  • Nature
"En Géorgie, l'autostop fonctionne très bien! En trois semaines, nous nous sommes régalés de beaux paysages, mais surtout de bons Khinkali (raviolis géorgiens)"
Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering logo black white
SerialHikers

 

Le saviez-vous?

# Aux origines d’un homme

Et par homme on veut vous parler de Stalline, ce puissant leader politique de l’Union Soviétique! Stalline est en fait originaire de Géorgie, de Gori plus précisément: dans cette ville, vous trouverez musées et statues à sa gloire!
 

# Une reine parmi les rois

Fait assez marquant pour être évoqué, l’Histoire géorgienne comprend… une reine! Ainsi, l’intraitable reine Tamar fut couronnée “roi de Géorgie” et dirigea le royaume sur plusieurs décennies.
 

# Des enjeux et des conflits russes

La fin de l’Union soviétique a sans doute favorisé la (re)naissance de conflits russo-géorgiens:  ainsi, les opérations militaires en Abkhazie et en Ossétie du Sud ont générées la destruction de villages entiers, obligeant les locaux à fuir et à être relogés d’urgence par le gouvernement géorgien dans des nouveaux lotissements. Aujourd’hui encore, on peut en voir plusieurs autour de Gori, le long de l’unique autoroute du pays…
 

# Une police bien équipée

Un SUV flambant neuf en ville? Des bâtiments modernes, tout confort? On est prêts à parier qu’ils appartiennent à la police ou à la justice locale! L’enjeu? Une décision politique réfléchie, visant à faire diminuer la criminalité…
 

# Un alphabet particulier

Des lettres toute en rondeur, une écriture unicamérale (pas de distinction entre majuscules/minuscules) et 33 lettres: l’alphabet géorgien est bien unique en son genre!
 

# Boire ou conduire, ce n’est pas choisir

Ah, les conducteurs géorgiens!… Quand il ne s’agit pas d’une invitation pour boire un verre de tchatcha, ils vous déposent volontiers chez le caviste du coin pour une dégustation de vin gratuite. Le must? Le vin fabriqué en jarre d’argile, à l’ancienne. Boire ou conduire, ici, on ne choisit pas: on pratique les deux!
 

 

Le voyage alternatif en Géorgie

Les dépenses

En plus d’être une destination sympathique, la Géorgie reste très accueillante et accessible aux voyageurs “petit budget”! À vrai dire, nos 3 semaines passées dans ce pays n’ont pas beaucoup impacté nos économies. Mais si vous désirez voyager en Géorgie à moindre coût, on vous conseille de privilégier:
  • Les visites touristiques par vous-même, hors-agence/tour organisé. Ça paraît évident, et pourtant: l’augmentation significative du tourisme en Géorgie ces dernières années a fait apparaître de nouveaux métiers (guides, chauffeurs privés non officiels). Ces derniers n’hésiteront pas à proposer leurs services en vous voyant, et à marchander si vous refusez poliment… Ne vous laissez pas faire!
  • Les marchés, bazars ou stands de produits frais dans les rues ou, si vous avez une grosse faim, les restaurants traditionnels ou fast-food locaux situés hors des circuits touristiques.

 

L’autostop

L’autostop en Géorgie? Facile! Mais si la conduite musclée des géorgiens vous effraie (on ne dit pas ça pour vous faire peur!…), optez pour les Mashrutka, ces petits bus qui sillonnent les villes et villages pour un coût dérisoire (de 0,15 à 0,30€ en ville).

 

L’hospitalité

Hormis Tbilissi, peu de géorgiens sont présents sur les réseaux d’hospitalité classiques. On a donc recouru à notre réseau de connaissances et aux expatriés pour se faire héberger en dehors de la capitale géorgienne… C’est un peu dommage, car les géorgiens sont très hospitaliers et ravis de partager leur culture!

 

Nos coups de coeur

Voilà, on espère une fois de plus que nos conseils vous ont aidé dans la préparation de votre voyage et que vous allez profiter de votre séjour en Géorgie  🙂

Et comme à notre habitude, on vous laisse sur le meilleur: nos coups de cœur!

 

Retrouvez tous nos articles sur la Géorgie!

 

* Article rédigé selon notre expérience personnelle uniquement *

Vous avez aimé? Commentez, partagez, ou bien suivez nos aventures :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *