0 Partages

Destination Monténégro: notre guide voyage

traduction translationMalgré un passage court au Monténégro (une semaine seulement!), nous avons été conquis par les paysages et la douceur de vivre monténégrine… Si l’occasion nous était donnée, nous y retournerions bien volontiers! Car même si ce tout petit pays compte moins d’un million d’habitants, il existe pourtant des millions de choses à voir…

Que faire au Monténégro?

Tu l’auras compris: une semaine de passage, c’est trop court pour tout voir/tout faire. Nous allons donc mélanger notre propre expérience avec les endroits qui nous ont été conseillés, afin de te donner un aperçu plus global sur ce que peut offrir le Monténégro!

  • Nature

Le saviez-vous?

  • Un pays nouveau

10 ans d’indépendance lors de notre passage (indépendance déclarée en juin 2006), autant te dire qu’en approchant la trentaine on se sent vieux en comparaison! Et contrairement aux autres pays des Balkans, l’indépendance du Monténégro a été déclarée pacifiquement, à l’issue d’un référendum en faveur de la dissolution de l’ex communauté de Serbie-et-Monténégro.

  • L'euro comme monnaie

L’euro comme monnaie pour un pays qui ne fait ni partie de l’Europe, de l’EU ou de l’espace Schengen: étonnant non? N’ayant pas de banque centrale, le Monténégro utilisait avant le passage à l’Euro des marks allemands: de facto, quand l’Allemagne a adopté l’Euro comme devise, le Monténégro s’est retrouvé à utiliser cette monnaie!

  • Une amitié russe très forte

Si tu te promènes sur la côte monténégrine, ne sois pas surpris de croiser beaucoup de Russes: le Monténégro entretient une très forte amitié avec la Russie (pays orthodoxes, langue slave et usage de l’alphabet cyrillique). Ainsi, beaucoup de Russes ont saisi l’occasion d’investir au Monténégro: climat doux et chaud, mer azur, immobilier à petit prix… On les comprend très bien!

  • Alphabet cyrillique

Une langue (monténégrin), deux alphabets (latin et cyrillique): c’est pourtant simple, non?

Le voyage alternatif au Monténégro

Le budget

Il n’y a rien de plus facile que de visiter ce pays à petit budget! En effet, la plupart des attractions sont naturelles et gratuites (plages, montagnes, parc naturel). Le coût minime des bons produits achetés en épicerie, boulangerie ou sur les marchés, nous a également permis de limiter nos dépenses!

L’autostop

Aucune difficulté rencontrée au Monténégro concernant l’autostop! Tu peux aussi partager ton expérience sur le groupe Facebook Hitchhiking Balkan.

L’hospitalité

Les concepts d’hospitalité et du volontariat ne sont malheureusement pas encore très développés au Monténégro… Devant la difficulté à trouver un hôte local, nous avons préféré faire route vers la Bosnie-Herzégovine. On espère que, depuis notre passage, les offres d’hospitalité se sont un peu plus développées!…

NOTE : ATTESTATION D’HÉBERGEMENT

Avis aux voyageurs alternatifs et hébergés de manière moins conventionnelle: il faudra impérativement vous enregistrer à la police ou à l’office du tourisme (coût total: 0,90€/jour). Petite astuce: si vous le faites via un office de tourisme, il vous sera demander de payer au bureau de poste le plus proche (pas d’échange d’argent en office de tourisme). Libre à vous d’aller au bureau de poste pour payer le dû…. Dans tous les cas, cette attestation sera nécessaire pour sortir du pays par voie terrestre!

Notre bilan

Malgré une semaine chargée en belles découvertes, nous restons un peu déçus de n’avoir pas pu rencontrer et échanger avec les locaux – la plupart de nos conducteurs d’autostop et nos hôtes étant des expatriés. C’est d’ailleurs ce manque d’immersion culturelle qui nous a poussé à partir plus vite vers une autre destination, et c’est bien dommage!
Néanmoins, le Monténégro ne fait pas exception dans la tradition des Balkans que ce soit au niveau gastronomique ou culturel: visiter le Monténégro reste pour nous, une expérience assez dépaysante!
 
* Article rédigé d’après notre expérience personnelle *
0 Partages
Article suivantRead more articles

Laisser un commentaire