Destination Kirghizistan: notre guide voyage

drapeaux-monde-globe-traductionLe pays phare d’Asie Centrale ne nous a pas déçus: au milieu de ses paysages magnifiques et montagneux, où chevaux et moutons paissent en harmonie, on y a découvert un peuple généreux, aux traditions fortes et bien ancrées, empruntées à la culture nomade et à l’empire soviétique. Un grande bouffée d’air frais et d’expériences uniques, à consommer sans modération!

Que faire au Kirghizistan?

  • Montagnes
  • Nature
  • Ville

Karakol

backpacking Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering Kyrghyzstan Kirgizstan animal aigle eagles horses chevaux condition reflexionbackpacking Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering Kyrghyzstan Kirgizstan roadtrip church eglise karakol

Est-ce parce que nous sommes longtemps restés dans cette petite ville que nous la plaçons dans notre guide voyage?… Peut-être, mais ce n’est pas l’unique raison! En réalité, Karakol possède un certain charme – et beaucoup d’histoires! Cette petite ville de campagne kirghize, idéalement située au pied des montagnes, est un véritable lieu d’accueil:

  • d’abord pour les premiers colons russes, de riches marchands, qui y ont bâti de grandes maisons en bois (les maisons et leur histoire sont recensées sur cette carte) ainsi qu’une magnifique cathédrale orthodoxe tout en bois (Holy Trinity Catheral);
  • pour les Dungan, une communauté musulmane originaire de Chine, qui ont construit ici une mosquée colorée avec un toit évasé rappelant les pagodes chinoises (Mosquée Dungan, Bektenova Street) et ont établi plusieurs petits restaurants proposant l’Ashalan Fuu, un plat traditionnel Dungan (allée Ashlan Fuu, située en face du petit bazar entre Jusaev Street et Lomonosov Street);
  • pour les Tatars, un peuple turc originaire de Russie, qui ont également bâti leur propre mosquée (Mosquée Tatar, Zhamansariev Street)
  • et enfin, pour nous, amateurs de treks et de découvertes “nature”!
Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering recettes recipes food cuisine asie centrale kirghizistan Kyrgyzstan ashlan fu
Ashlan Fu
  • Belle route

La Route du Pamir

 

backpacking Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering Kyrghyzstan Kirgizstan animal aigle eagles horses chevaux condition reflexionbackpacking Jul&Gaux SerialHikers autostop hitchhiking aventure adventure alternative travel voyage volontariat volonteering Kyrghyzstan Kirgizstan roadtrip Pamir

Qui n’a pas entendu parler de la fameuse route M41 ou route du Pamir – une route commerciale passant à travers les sommets kirghizes, tadjikes et afghans? Une route mythique, stratégique, empruntée par les routiers sillonnant l’Asie Centrale – et par les aventuriers en quête de sommets à explorer! Déposés aux portes de la Chine, nous quitterons (avec regret) les beaux sommets enneigés bordant la route du Pamir et la vue sur le pic Lénine, le plus haut sommet d’Asie Centrale (7495m), dont le camp de base se situe en terre kirghize (camp d’Atchik Tash, 3750m).

Notre hit kirghize

On ne se lasse pas d'écouter les hits revisités par les jeunes prodiges Elaman Kanybekov et Cholpon Melisbekova au Komuz, cet instrument traditionnel du Kirghizistan...

Le saviez-vous?

Rapt de jeunes femmes ♍

Oui, vous avez bien lu. Certains hommes célibataires perpétuent encore une tradition assez barbare: enlever une jeune femme pour forcer sa famille à consentir, de force, au mariage. C’est donc une double punition pour la victime: non seulement elle subit la violence d’un rapt prémédité, mais en plus elle se retrouve forcée à épouser son ravisseur… Si la société évolue et condamne de plus en plus ces rapts, il n’est pas rare d’entendre une femme kirghize parler de son propre enlèvement…

Le Tunduk, tout un symbole 🇰🇬

Vous êtes-vous demandé ce que représente le drapeau Kirghize? Et bien il s’agit d’un Tunduk, la pièce maîtresse d’une Yourte traditionnelle: assemblé au sommet de la Yourte, afin de maintenir toute l’armature en bois, le Tundunk laisse facilement entrevoir… le Soleil, quand il n’est pas recouvert par une couverture en feutre!

Ak-kalpak, foulards et chaussettes chaudes 🧦

Messieurs, si vous souhaitez passer inaperçus au Kirghizistan (ou pas…), enfilez l’Ak-Kalpak – ce chapeau traditionnel long et tout en feutre, fièrement arborés par les vieux kirghizes ou les jeunes hommes prêts à se marier. Quant aux dames, la mode kirghize vous impose le port d’un foulard en soie noué sur les cheveux et de… grosses chaussettes en laine bien visibles à travers les tatanes!

Des Chevaux, des moutons & des aigles 🐎

Lorsqu’on se représente le Kirghizistan, on s’imagine des chevaux et des moutons en liberté, des aigles survolant les montagnes, à la recherche de leur proie… Si il est vrai qu’on retrouve ces animaux partout dans le pays (bienvenue en Terre nomade, avec ses bergers montés et ses sports épiques & hippiques comme le Kok Boru!); on tient à vous mettre en garde sur la confusion que peut engendrer “traditions” et “attractions”!

Le voyage alternatif au Kirghizistan

Le budget

Bon à savoir

🍽️ Un Oromo végétarien: 80 Som
🍽️ Un Ashlan-Fuu: 20 – 25 Som
🍺 1,5L de bière en épicerie: 130 – 150 Som

L’autostop

En règle générale, l’autostop au Kirghizistan se pratique bien – mais attention, la plupart des conducteurs s’arrêtant à cause de votre pouce levé attendent de l’argent… Une petite explication avant de monter en russe (“dengi niet” et “taxi niet”) suffit pour éliminer les “faux taxis”. On a également noté une grande différence de facilité d’autostop entre les régions: autour du lac d’Issyk Kul, ils nous a été beaucoup plus compliqué de trouver des conducteurs ouverts à l’autostop…

L’hospitalité

Si les kirghizes paraissent distants de prime abord, ils n’ont pas hésité à nous ouvrir leur porte lorsque nous leur avons demandé simplement où nous pourrions camper. Nous avons même vécu au Kirghizistan une expérience assez insolite: le Yurt Surfing!

Le volontariat

En haute saison (de juin à septembre), il n’est pas difficile de trouver une mission de volontariat en auberge ou en guesthouse pour aider les locaux à gérer l’afflux de touristes. Nous avons d’ailleurs été volontaires pour 3 différentes auberges durant l’été 2018!

Le bivouac

Dans un pays où les semi-nomades kirghizes montent leurs yourtes n’importe où en montagne, vous n’aurez aucun mal à planter votre propre tente où bon vous semble 🙂 

Nos coups de coeur

Pour des amoureux de la nature, comme nous, il est évident que le Kirghizistan nous a énormément plu, générant chez nous plusieurs coups de cœur:

Nos déceptions

On ne peut pas dire que nous avons été conquis par la capitale, Bishkek, ni par la rive Nord du lac Issyk-Kul – en particulier par la ville balnéaire de Cholpon-Ata! Des bâtiments tristes, du béton partout… Il n’y a rien d’authentique, rien de spécial, rien à voir en particulier. Passez votre chemin!

Si nous rêvons de retourner un jour dans ces vallées vertes et sauvages; on espère de tout cœur que le tourisme croissant n’aura pas eu raison, d’ici-là, de la beauté des paysages et de la culture kirghizes…

* Article rédigé d’après notre expérience personnelle *

Cet article t'a plu? Dis-le nous en commentaire ou partage le!
  • 62
    Shares

Laisser un commentaire